Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les nouvelles équipes se battent pour des 'millions' - Mike Gascoyne

F1: Les nouvelles équipes se battent pour des 'millions' - Mike Gascoyne

Par ,

D'après GMM

L'ancien pilote suisse de F1, Marc Surer, déclare que les trois nouvelles équipes jouent en "3e division" cette saison. Cependant Mike Gascoyne, le directeur technique l'équipe Lotus, révèle que plusieurs millions se jouent dans la bataille à l'arrière.

L'équipe basée à Norfolk aux capitaux malaisiens était heureuse de voir ses deux voitures franchir la ligne d'arrivée, mais si Jarno Trulli est sorti de la T127 totalement exténué.

Avec 12 équipes sur la grille de départ, une seule des nouvelles équipes pourra terminer le championnat du monde dans le top-dix, avec à la clé les bénéfices financiers selon les Accords Concorde.

"Pour l'instant nous travaillons la fiabilité. Pour les trois prochaines courses, il est important pour nous de terminer. Marquer des points est irréaliste, mais la dixième place au championnat des constructeurs est notre objectif, car elle vaut beaucoup d'argent. Il n'y aura probablement aucun point (pour les nouvelles équipes), donc la place est importante -- une onzième, dixième ou treizième place vaut des millions," explique Mike Gascoyne dans une entrevue avec le magazine Dutch Formule 1 Race.

Lotus a déjà gagné la réputation d'une équipe très ouverte, les observateurs étaient surpris des informations que livrait Mike Gascoyne tout au long de la fin de semaine de Bahrein.

Faisant référence à l'avertissement d'un arrêt aux puits imminent publié sur Twitter par le téléphone cellulaire de Gascoyne, le magazine Auto Motor und Sport s'émerveille : "Pourrait-on imaginer une telle chose de la part de McLaren, Ferrari et Co ?"

Le journaliste de Formule 1 Race Report fait également part de sa surprise d'avoir pu passer autant de temps dans le garage Lotus durant les séances d'essais de Bahrein.

"Nous voulons être ouverts et transparents sur ce que nous faisons. Et pourquoi pas ? Tony Fernandes est un grand supporter de cela nous allons donc essayer de dire simplement ce qu'il se passe plutôt que de nous cacher ou d'être méfiants. Nous voulons nous distinguer sur ce point," indique Mike Gascoyne.