Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les pilotes d'essai de moins en moins prêts

F1: Les pilotes d'essai de moins en moins prêts

Par ,

D'après GMM

Mario Theissen a relevé un point à la fois intéressant et inquiétant par rapport à la nouvelle interdiction des essais privés : les pilotes d'essai sont de moins en moins prêts à prendre le volant des bolides de F1 en cas de besoin.

Chaque équipe de Formule 1 doit disposer d'un troisième pilote, ce dernier pouvant remplacer un pilote titulaire en cas d'incapacité, et ce, pour quelque raison que ce soit.

Mais avec la nouvelle interdiction d'essais privés, les équipes favorisent de plus en plus les pilotes titulaires pour faire l'essai des nouvelles pièces les vendredis précédents chaque course.

Ce qui pousse Mario Theissen à questionner la sécurité d'une telle pratique : « Comment peut-on donner le volant d'un tel bolide à des pilotes qui n'ont pratiquement pas roulé? »

« J'entends demander à ce que les vendredis soient à nouveau réservés aux pilotes d'essai. C'est la seule façon de régler ce problème », aurait déclaré  Theissen au New York Times en marge du Grand Prix de Turquie.

L'équipe Brawn, par exemple, a déjà affirmé avoir délibérément choisi de faire rouler Barrichello plutôt que Bruno Senna les vendredis afin de maximiser les essais.

Cela pose un autre problème selon Theissen : où trouvera-t-on la relève s'elle n'a pas la chance de s'épanouir? Une question que le vétéran pilote d'essai Alex Wurz juge plus que pertinente alors que son rôle est de moins en moins reconnus.