Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Les véritables implications du « scandale du mensonge » de McLaren

F1: Les véritables implications du « scandale du mensonge » de McLaren

Par ,

D'après GMM

Selon Sir Jackie Stewart, le « scandale du mensonge » de McLaren est le résultat direct du manque de professionnalisme des commissaires de la FIA. Et un des effets de ce scandale est le possible retrait de la Formule 1 de Mercedes-Benz...

Stewart, un des pires ennemis de Max Mosley, le président de la FIA, a déclaré que cette sombre affaire n'aurait pas existé si les officiels avaient été mieux organisés à Melbourne.

L'ancien triple champion du monde a expliqué que l'écurie McLaren avait fait son travail en demandant par radio des éclaircissements à la direction de course au sujet du dépassement de Lewis Hamilton sur Jarno Trulli alors que le peloton roulait au ralenti derrière la Voiture de sécurité.

« Mais il (Charlie Whiting) n'était apparemment pas disponible, car il était occupé à régler la responsabilité de l'accrochage entre Sebastian Vettel et Robert Kubica, » a raconté l'Écossais au quotidien Herald.

« Il est quand même stupéfiant de constater que la responsabilité d'attribuer la responsabilité de chacun repose sur les épaules d'une seule personne. Ses décisions peuvent avoir des implications valant plusieurs millions de dollars. Et maintenant, nous faisons face à une situation explosive chez McLaren. »

Stewart croit que l'écurie McLaren a été trop sévèrement punie, et que cette affaire est devenue hors contrôle, menant à au moins une mise à pied et à la comparution de McLaren devant le Conseil mondial du sport automobile.

Les médias et experts allemands disent craindre les conséquences des décisions du Conseil mondial.

Des sanctions sportives pourraient pousser Mercedes-Benz à quitter la F1. Les performances de la McLaren-Mercedes ont été désastreuses depuis le début de la saison, et les ventes de voitures ont connu une baisse sérieuse.

Interrogé par le quotidien Express de Cologne, Norbert Haug de Mercedes a déclaré : « Cette situation n'est pas positive pour Mercedes. Je suis en contact direct avec le président de Daimler, le Dr Dieter Zetsche. Si la situation devient insoutenable, nous nous réunirons à Stuttgart et prendrons une décision. »
photo:McLaren