Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1 Malaisie: Sebastian Vettel vainqueur, Mark Webber victime

F1 Malaisie: Sebastian Vettel vainqueur, Mark Webber victime

Par ,

Sebastian Vettel est sorti vainqueur d’un Grand Prix de Malaisie controversé, ayant volé la victoire des mains de Mark Webber à Sepang.

Grand Prix de Malaisie
Départ sur piste mouillée en Malaisie (Photo: WRi2)

Il était convenu que les deux pilotes Red Bull maintiendraient l’ordre dans lequel il se trouvait -- Webber en tête devant Vettel -- au terme de la quatrième et dernière ronde d’arrêts aux puits. Mais Vettel a ignoré la consigne et dépassé son coéquipier en route vers son 38e triomphe en carrière.

L’écurie Mercedes, dont les pilotes Lewis Hamilton et Nico Rosberg terminent respectivement troisième et quatrième, a aussi récolté sa part de controverse. En fin de course, Rosberg piétinait derrière Hamilton pour le dépasser, mais l’équipe a ordonné à l’Allemand de ne pas attaquer.

Lewis Hamilton, Nico Rosberg
Nico Rosberg (derrière) a reçu l'ordre de ne pas dépasser Lewis Hamilton (Photo: WRi2)

Chez Ferrari, la pointe de vitesse aperçue samedi ne s’est pas matérialisée en résultats dimanche, malgré un départ canon d’Alonso, qui dès le premier virage pointait en deuxième position derrière Vettel. Trop enthousiaste peut-être, il a cassé le museau de sa monoplace sur l’arrière de la Red Bull devant lui. Quelques mètres plus loin, il se retrouvait dans le bac à gravier, forcé à l’abandon.

Fernando Alonso, Ferrari F138 (Photo: WRi2)
Fernando Alonso, Ferrari F138 (Photo: WRi2)

L’Espagnol accuse maintenant 22 points de retard sur Vettel au championnat.

C’est donc Webber qui, bien parti sur la piste encore mouillée du départ, héritait de la deuxième position derrière son coéquipier, et éventuellement de la tête à la faveur des arrêts aux puits. La lutte interne qui opposait les deux pilotes Red Bull a permis à Lewis Hamilton de placer sa Mercedes dans la lutte pour la victoire.

Inquiet de voir Hamilton le rattraper, Vettel a alors demandé à son équipe d’intimer à Webber l’ordre de le laisser passer : « Mark est trop lent, dites-lui de se tasser. Il est trop lent », répétait-il dans sa radio. Dans les puits, les membres de l’écurie Red Bull, les événements du GP de Turquie 2010 encore frais dans leur mémoire, s’inquiétaient de la tension montante.

Mark Webber, Sebastian Vettel, Red Bull, Malaisie
Mark Webber en tête du GP de Malaisie devant Sebastian Vettel (Photo: WRi2)

Vettel a finalement décidé de se faire justice lui-même, dépassant malgré la consigne d’équipe claire son coéquipier. Cette dernière victoire le place à égalité avec Jackie Stewart dans le livre des records de la F1.

Derrière, Felipe Massa a sauvé les quelques points de la cinquième place pour Ferrari, suivi des pilotes Lotus Romain Grosjean et Kimi Räikkönen. Nico Hulkenberg, Sergio Perez et Jean-Éric Vergne complètent le top 10 et récoltent ainsi leurs premiers points de la saison.

Chez McLaren, la voiture semble plus rapide; Jenson Button pointait en cinquième place avant de perdre une roue dans les puits.

Chez Marussia, Jules Bianchi, 13e, continue de briller. Son coéquipier Max Chilton ferme la marche en 22e position, derrière les deux pilotes Caterham.


Mark Webber, Sebastian Vettel, Lewis Hamilton (Photo: WRi2)
Trois bien tristes sires (Photo: WRi2)



Résultats de la course* – Grand Prix de Malaisie(Kuala Lampur)
1 - Sebastian Vettel (Red Bull RB9-Renault) - 56 tours 1.38'56"681
2 - Mark Webber (Red Bull RB9-Renault) - 4"298
3 - Lewis Hamilton (McLaren MP4/28-Mercedes) - 12"181
4 - Nico Rosberg (Mercedes W04) - 12"640
5 - Felipe Massa (Ferrari F138) - 25"648
6 - Romain Grosjean (Lotus E21-Renault) - 35"564
7 - Kimi Raikkonen (Lotus E21-Renault) - 48"479
8 - Nico Hulkenberg (Sauber C32-Ferrari) - 53"044
9 - Sergio Perez (McLaren MP4/28-Mercedes) - 1'12"357
10 - Jean-Eric Vergne (Toro Rosso STR8-Ferrari) - 1'27"124
11 - Valtteri Bottas (Williams FW35-Renault) - 1'28"610
12 - Esteban Gutierrez (Sauber C32-Ferrari) - 1 tour
13 - Jules Bianchi (Marussia MR02-Cosworth) - 1 tour
14 - Charles Pic (Caterham CT03-Renault) - 1 tour
15 - Giedo Van der Garde (Caterham CT03-Renault) - 1 tour
16 - Max Chilton (Marussia MR02-Cosworth) - 2 tours

Record du tour: 1'39"199 (Sergio Perez)

Abandons
1er tour - Fernando Alonso
2e tour - Paul Di Resta
27e tour - Adrian Sutil
45e tour - Pastor Maldonado
51e tour - Daniel Ricciardo
53e tour - Jenson Button

Championnats des pilotes
1.Vettel 40; 2.Raikkonen 31; 3.Webber 26; 4.Hamilton 25; 5.Massa 22; 6.Alonso 18; 7.Rosberg 12; 8.Grosjean 9; 9.Sutil 6; 10.Di Resta, Hulkenberg 4; 12.Button, Perez 2; 14.Vergne 1.

Championnats des constructeurs
1.Red Bull-Renault 66; 2.Lotus-Renault, Ferrari 40; 4.Mercedes 37; 5.Force India-Mercedes 10; 6.McLaren-Mercedes, Sauber-Ferrari 4; 8.Toro Rosso-Ferrari 1

*Non-officiels