Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Malgré la panique des stratèges Sebastian Vettel veut la pôle position

F1: Malgré la panique des stratèges Sebastian Vettel veut la pôle position

Par ,

Adapté de GMM

Sebastian Vettel admet une certaine « panique » chez les stratèges de la F1 et le KERS pose toujours problème à Mark Webber.

Le champion du monde en titre refuse de sacrifier la qualification et veut retrouver la victoire cette fin de semaine.

Sebastian Vettel - Photo: WRi2

L'Allemand avait remporté les deux premières courses en partant de la pôle position, mais malgré cette position de tête en Chine, Lewis Hamilton qui avait économisé ses pneus durant tout le weekend, a remporté la victoire avec une McLaren inférieure à la Red Bull.

Mark Webber, parti en fond de grille, avait terminé sur le podium avec des pneus frais, ce qui avait fait dire à Alex Wurz qu'un « train de pneus neufs est plus important » qu'une position sur la grille de départ.

Nick Heidfeld avait indiqué à Speed Week que la tactique en course va jouer un rôle « différent qu'auparavant ».

Mais le spécialiste des pôles positions, Sebastian Vettel, veut continuer d'aller chercher la meilleure place, même s'il admet que les stratèges des équipes de F1 sont un peu en « panique » en ce moment.

Le champion du monde 2010 affirme : « Ma devise est : partir du fond de grille si l'on veut avoir du plaisir. Partir de la pôle position, si l'on veut gagner ».

Son coéquipier Mark Webber déclare dans Auto Motor und Sport : « Tout est possible maintenant. On ne peut pas savoir exactement ce qui va se passer durant la course, malheureusement ».