Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Mark Webber insiste que l'affaire de l'aileron avant est close

F1: Mark Webber insiste que l'affaire de l'aileron avant est close

Par ,

D'après GMM

Mark Webber révèle que l'histoire de l'aileron avant à Silverstone a été mise à plat avec l'équipe Red Bull.

Fâché que son nouvel aileron avant ait été placé sur la monoplace de son équipier Sebastian Vettel, l'Australien déclarait dans sa radio après sa victoire "pas mal pour un pilote numéro deux". Mais dans un communiqué écrit, Mark Webber indique avoir compris les raisons de la décision de Red Bull.

Mark Webber précise que sa "déception" après les essais qualificatifs venait du fait que personne "n'avait donné de raisons claires" lorsqu'il l'a découvert.

"Bien évidemment je peux comprendre pourquoi une équipe à un certain moment peut favoriser un pilote qui a plus de points au championnat, lorsque le matériel manque pour deux. Nous avons discuté de tout cela à l'usine et avons tout mis à plat," explique Mark Webber.

Mark Webber devant Sebastian Vettel. (Photo redbullracing.com)

Le pilote australien reconnaît que ses commentaires à Silverstone étaient "dits dans l'émotion du moment, et qu'avec du recul certaines paroles n'auraient pas dû être dites."

"La Formule Un est une arène sous tension et très compétitive, où les émotions et l'adrénaline montent très vite comme dans beaucoup de sports. Mon commentaire à la radio après la course est un exemple de sarcasme à l'Australienne qui peut être bien pris ou mal pris selon comment vous l'interprétez," précise le vainqueur de Silverstone.

Insistant que ses relations avec Christian Horner sont intactes, Mark Webber déclare : "Nous sommes amis et avons un fort respect mutuel qui s'étend au-delà dans d'autres activités, comme notre équipe de GP3 et notre intérêt à découvrir et encourager de jeunes pilotes talentueux."

"Le respect dans l'équipe s'étend aux pilotes. Je sais que j'ai un très bon pilote comme équipier et je n'en voudrais pas un autre. Seb et moi ne sommes pas des ennemis, nous sommes simplement deux pilotes qui travaillons fort et voulons le meilleur pour nous et notre équipe, c'est aussi simple que cela," de conclure Mark Webber.