Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Mercedes voulait que la FIA fasse plus que disqualifier Red Bull en Australie

D’après GMM

La tension monte entre les deux écuries de l’heure en F1.

Niki Lauda de Mercedes est arrivé à Shanghai pour le Grand Prix de Chine avec un gâteau au chocolat dans ses bagages. Un gâteau au chocolat pour Red Bull, pour être plus précis.

« Je leur ai personnellement amené un gâteau au chocolat typiquement autrichien », d’avouer l’ancien triple champion du monde sur les ondes de la télévision RTL.

Pourquoi tant d’attention pour Red Bull ?

F1, Mercedes
Photo: Mercedes

Lauda tente apparemment d’apaiser la tension qui règne entre les deux équipes. Tension qui a monté d’un cran à Shanghai, lorsque la FIA a révélé que les avocats de Mercedes ne demandaient rien de moins que trois grands prix de suspension pour Red Bull après cette affaire de débit d’essence qui a éclaté à Melbourne, et pour laquelle Daniel Ricciardo a été disqualifié.

Comme Mercedes, les écuries McLaren, Lotus, Williams et Force India étaient à Paris pour entendre Red Bull plaider son innocence. Mais elles n’ont pas participé à l’audience.

Le Bild y voit une vendetta lancée par Mercedes pour venger les sanctions dont elle a écopé l’an dernier dans le contexte des essais secrets avec Pirelli.

« Était-ce la vengeance des Flèches d’Argent ? », se demandaient les journalistes Nicola Pohl et Lennart Wermke.