Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Michael Schumacher a l'accord de la FOTA

F1: Michael Schumacher a l'accord de la FOTA

Par ,

D'après GMM

Huit des dix équipes actuellement inscrites au Championnat du monde de Formule 1 ont accepté que le retraité pilote et septuple champion Michael Schumacher effectue des « essais » à bord de la Ferrari 2009.

L’équipe italienne avait fait une requête en bonne et due forme auprès de l’association des équipes ainsi que de la FIA et des deux équipes non associées à la FOTA, soit Williams et Force India.

Ces essais auront pour but de permettre à Schumacher d'avoir un avant-goût de la Ferrari F60 qu’il pourrait être appelé à conduire dans moins d’un mois, à Valence, en remplacement du Brésilien Felipe Massa, blessé le week-end dernier en Hongrie.

« Les équipes de la FOTA ont accepté la demande de Ferrari. C’est un geste sportif qui s’est vu nécessaire en réponse à des circonstances extraordinaires. Nous sommes sûrs que Ferrari respectera sa part de l’engagement », a déclaré John Howett, le vice-président de l’association.

Les équipes ont accepté la requête à la condition que Ferrari ne fasse que permettre à Schumacher de se refamiliariser avec la monoplace italienne, et non pas effectuer une batterie de tests technologiques sur la voiture, ce qui est bien sûr interdit par le règlement 2009.

Les équipes ont fait parvenir leur accord à la FIA. Ferrari attend maintenant la confirmation de la part de la Fédération avant de conduire cesdits essais.

Schumacher a effectué quelque 70 tours du circuit du Mugello hier, au volant de la monoplace 2007 munie de pneumatiques slicks réservés à la série GP2. « C’était bien de reprendre le volant malgré l’absence de comparaisons possibles avec la nouvelle voiture », a déclaré le champion.

« J’ai vite été capable de régulariser mes temps et ça me rassure. Je dois maintenant voir comment mon corps réagira au cours des jours à venir », a-t-il conclu.

Les essais du Mugello seront par ailleurs revus à la loupe par la FIA. Cette dernière veut s'assurer que Ferrari n'a pas dérogé au reglément interdisant tous essais privés. Les pneumatiques slicks Bridgestone utilisés sur la F2007 semblent être l'objet de cette mini-controverse.



photo:WRI2