Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Paddy Lowe en désaccord avec Toto Wolff sur les messages radio

F1: Paddy Lowe en désaccord avec Toto Wolff sur les messages radio

Par ,

D'après GMM

Le dirigeant et le directeur technique de Mercedes ne sont pas d'accords sur la nouvelle mesure qui interdit certaines conversations radio.

Même si un compromis avait été conclu avant la course, avec la FIA, Toto Wolff expliquait cette semaine que l'interdiction prévue aurait été un « cauchemar » avec les problèmes rencontrés par Nico Rosberg.

Cependant Paddy Lowe, en charge des questions techniques et sportives chez Mercedes, semble avoir une opinion contraire.

F1 Paddy Lowe Mercedes AMG Toto Wolff
Paddy Lowe et Toto Wolff, Mercedes AMG. (Photo: WRi2)

Le Britannique souligne que Mercedes était arrivée à Singapour « très bien préparée » pour l'interdiction complète des messages radio, comme c'est prévu pour 2015.

« Nous aurions pu fonctionner, même avec l'interdiction originalement prévue. Nous étions prêts, même si avoir plus de temps maintenant va nous rendre la vie plus facile pour peaufiner les informations dont nos pilotes ont besoin et la façon la plus pratique de leur donner », d'expliquer Paddy Lowe sur le site f1news.ru.

À titre d'exemple, il dit que les équipes vont probablement apporter des modifications aux volants des monoplaces 2015, afin que les pilotes soient mieux informés pour prendre des décisions durant un grand prix lorsque les messages radio ne seront plus autorisées.

« Globalement, la mise en place de la nouvelle règle ne devrait pas être un gros problème », d'ajouter le directeur technique de Mercedes.

Paddy Lowe poursuit en affirmant qu'il n'y aura aucun problème majeur lorsque le muret prendra une décision durant les courses l'an prochain.

« Dans une certaine mesure, l'approche va changer, mais les objectifs principaux des personnes sur le muret des stands concernent deux éléments : tout d'abord la stratégie… les ravitaillements, le choix des pneus, etc. Pour cela, rien ne change.

« Le deuxième est la résolution de problèmes, que ce soit des dommages suite à un accident ou de problèmes techniques, y compris certains problèmes pouvant affecter la sécurité.

« De ce point de vue, peu importe ce que disent les règles relatives aux communications radio, ces règles ne peuvent pas et ne doivent pas nous empêcher de résoudre les problèmes avec la voiture », d'insister Paddy Lowe.

F1 Nico Rosberg Mercedes retirement Singapore
L'abandon de Nico Rosberg au départ du grand prix de Singapour. (Photo: WRi2)

La gestion des problème techniques durant la course reste la préoccupation majeure soulevée par les pilotes, pour 2015.

Interrogé à Singapour sur comment il peut savoir si ses freins sont en surchauffe, Nico Hülkenberg sourit : « Je vais remarquer que ma pédale de frein s'allonge ».

Mais comment peut-il le gérer et savoir s'il faut ajuster les freins sur l'avant ou sur l'arrière ? « Bonne question », répond le pilote Sahara Force India à Auto Motor und Sport.

Le pilote McLaren Jenson Button approuve et commente : « Dans un cas comme celui-là, on est probablement mieux d'être informé par l'équipe et prendre une pénalité de 5 secondes ».