Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Peter Sauber satisfait du niveau de performance de la C31-Ferrari

F1: Peter Sauber satisfait du niveau de performance de la C31-Ferrari

Par ,

Peter Sauber, patron de l'écurie Sauber F1 Team, a déclaré être satisfait de constater que la C31 à moteur Ferrari est à l'aise et performante sur à peu près tous les types de circuits.

L'écurie suisse a récolté son deuxième podium de la saison à Montréal quand Sergio Pérez a terminé le Grand Prix du Canada en troisième place derrière le vainqueur, Lewis Hamilton de McLaren et Romain Grosjean de Lotus.

Pérez a effectué un très long relais avec son premier train de pneus, 41 tours, puis a pu profiter de pneus en meilleure condition que ceux de ses adversaires en fin de parcours.

« Sergio a pris le départ depuis la 15e place sur la grille. Nous n'espérions donc pas un podium. Nous aurions été heureux de terminer dans les points », a déclaré Peter Sauber dans une interview publiée par son écurie.

« Mais quand les meneurs ont commencé à éprouver des ennuis avec leurs pneus en fin de course, il est devenu évident que nous avions un bon coup à jouer. Contrairement aux autres pilotes, Sergio n'a pas été affecté par ces ennuis de pneus et il a pu attaquer jusqu'à la fin du Grand Prix. Il a disputé une course fantastique », de dire Sauber.

« Ce fut une surprise de voir Sergio grimper de la 15e à la troisième place lors d'une course normale, disputée sans pluie et sans neutralisation. Mais nous savions que la C31 était bien meilleure que ce que laissaient croire les résultats en piste. Nous n'avons pas démontré notre potentiel à Barcelone et Monaco. Nous avions le potentiel de bien figurer dans ces deux courses, mais les choses ne se sont pas déroulées de la bonne façon » d'ajouter Sauber.

Peter Sauber F1 Sergio Perez
Peter Sauber avec Sergio Pérez à Montréal. (Photo: Sauber F1 Team)

Le Suisse s'attend à ce que son écurie inscrive de bons résultats lors des courses à venir. « Si nous arrivons à exploiter le plein potentiel de l'écurie, en d'autres mots, à tout faire correctement du vendredi matin au dimanche soir, nous pourrons réaliser de belles choses. Après sept courses, il est évident que la C31 est rapide sur tous les types de circuits », de préciser Peter Sauber.

Toutefois, certaines personnes se sont élevées contre le déroulement artificiel des courses causé par les pneus Pirelli cuvée 2012.

« D'après ce que je comprends, ce n'est qu'une poignée de gens qui n'arrive pas à s'habituer à ne pas savoir dès vendredi qui gagnera la course dimanche... », s'amuse Sauber.

« Je crois que les amateurs voient les choses autrement. Ils sont satisfaits de cet élément d'incertitude, de variété de vainqueurs et compétition serrée. Je suis en Formule 1 depuis 20 ans maintenant et ça n'a jamais été aussi excitant et compétitif. Et cela est dû en partie à Pirelli qui fournit les pneus qui produisent ce spectacle » de terminer Sauber.