Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Red Bull va perdre beaucoup avec la Directive 15

F1: Red Bull va perdre beaucoup avec la Directive 15

Par ,

D'après GMM

La domination de Red Bull devrait en prendre un coup après le grand prix du Canada lorsque le souffle dans les échappements au freinage sera interdit.

Le motoriste Renault avait demandé un délai pour la mise en application de la Directive Technique 15, car l'architecture même du moteur est basée sur ce souffle et cela cause des problèmes de fiabilité.

Adrian Newey expliquait à Monaco que le V8 Renault ouvre l'accélérateur à fond même lorsque le pilote n'accélère pas afin d'actionner « le refroidissement des soupapes d'échappements ».

Mise à part la fiabilité, Auto Motor und Sport et Autosprint évaluent que la souplesse du moteur Renault sera grandement affectée une fois l'interdiction mise en place.

Photo: WRi2

Alors que les autres motoristes ont souffert pour s'adapter, le moteur Renault 2.4 litres a été conçu pour produire cet effet aérodynamique.

Norbert Haug de Mercedes confirme : « Nous avons perdu beaucoup de moteurs en essais avec ça ».

Le magazine allemand estime que cette interdiction du souffle dans les échappements au freinage pourrait coûter aux monoplaces motorisées par Renault et Ferrari environ huit dixièmes de seconde par tour.

Le président de la FIA est ferme : « C'est une consommation d'essence inutile ».

Auto Motor und Sport affirme que le moteur Renault est conçu pour souffler constamment même quand il n'y a pas d'accélération du pilote, et que tout comme Ferrari, des problèmes de fiabilité et de cartographie vont survenir.

Alors que Mercedes et Cosworth ont une approche totalement différente pour l'ouverture du clapet, Ferrari argumente que le but recherché est de réduire la pression d'huile dans le carter.