Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Toto Wolff doute des changements proposés pour le vendredi de grand prix

F1: Toto Wolff doute des changements proposés pour le vendredi de grand prix

Par ,

Le dirigeant de l'équipe de Formule 1 Mercedes AMG émet des doutes sur les propositions de changements du format des grands prix.

Des détails ont filtré il y a deux semaines, à Montréal, sur les projets de réduction des coûts proposés par le Groupe stratégique de la F1.

Une suggestion serait d'éliminer les essais libres du vendredi matin des grands prix. Cela permettrait de réduire le week-end de course à trois jours, au lieu de quatre actuellement.

La Commission F1, qui doit approuver les changements de règlementation 2015 avant la réunion du Conseil mondial du sport automobile, doit approuver cette proposition, ainsi que d'autres.

Toto Wolff explique que de supprimer FP1 a été discuté pour économiser de l'argent.

« Il y a des spectateurs sur très peu d'endroits et nous pourrions faire la journée média et la journée pour les promoteurs, cela obligerait donc les pilotes à effectuer davantage de travail le vendredi.

« L'idée est alors venue de ne plus faire d'essais le vendredi, et ainsi économiser moteurs et boîtes de vitesses. C'est environ 3000 km en moyenne, soit un moteur par an. Ça n'économiserait pas des millions mais ça économiserait au moins un million à un million et demi », d'expliquer Toto Wolff.

F1 Mercedes testing day
L'équipe Mercedes AMG au travail durant une journée d'essais. (Photo: WRi2)

Pour autant, Toto Wolff admet ne pas être certain que c'est ce qu'il préfèrerait. Il aimerait au contraire davantage d'essais le vendredi.

« Honnêtement, je doute que ce soit la bonne solution car la Formule 1 est le pinacle du sport automobile. Ce n'est pas un divertissement du week-end qui commence un samedi matin, c'est un vrai sport. C'est pourquoi j'aurais tendance à penser que le vendredi devrait être une journée d'essais à part entière, mais du coup, on n'économiserait rien, on ajouterait des kilomètres au contraire », de déclarer le dirigeant de Mercedes AMG.