Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Résumé équipe par équipe de la journée de vendredi, en France

F1: Résumé équipe par équipe de la journée de vendredi, en France

Par ,

D'après GMM

FERRARI
Felipe Massa a dominé de bout en bout la journée de vendredi, à Magny Cours. Le Brésilien a supplanté tous ses rivaux durant la séance matinale et même en après-midi, si l'on considère que la Renault de Fernando Alonso, seule voiture à l'avoir dépassé, était très légère en carburant et qu'elle n'a pas réussi à battre le meilleur temps matinal. Kimi Raikkonen a quant à lui terminé cette dernière séance à un dixième de son coéquipier. « Je crois que nous sommes très compétitifs », a dit simplement le Finlandais. Ce dernier éprouve par ailleurs plus de difficulté que son coéquipier à soutirer le meilleur de ses pneumatiques dans les premiers tours.

RENAULT
Une journée d'opposés pour Fernando Alonso qui connait un bris moteur en matinée avant de terminer premier en après-midi - même si le temps enregistré demeure inférieur à celui de Massa en matinée - devant une foule conquise par Renault. Pat Symonds a toutefois tenu à préciser que « les résultats des essais ne sont pas toujours représentatifs du réel potentiel d'une voiture ». Nelson Piquet a enregistré les 11e et 9e temps, respectivement.

MCLAREN-MERCEDES
Lewis Hamilton a été le plus rapide derrière « La Fusée Massa » de la séance matinale, mais sa séance d'après-midi a été ruinée par plusieurs erreurs, donc une balade dans les graviers qui lui a coûté un aileron avant. Heikki Kovalainen était dans les temps le matin et 7e en après-midi, soit à un dixième d'Hamilton.

TORO-ROSSO-FERRARI
Sebastian Vettel s'est classé 8e en matinée et 5e en après-midi. « On ne sait pas vraiment combien de carburant nos rivaux avaient à bord, mais notre résultat est définitivement mieux que le 20e temps! » s'est-il exclamé, enthousiaste. Le pilote local Sébastien Bourdais n'a quant à lui pas égalé les performances de son coéquipier, ne pouvait faire mieux qu'un temps d'une demi-seconde plus lent, en après-midi.

BMW-SAUBER
On a entendu Robert Kubica faire part d'ennuis moteurs durant la pratique et il a admis avoir eu des « problèmes techniques » par après. Il est tout de même parvenu à rester dans le top-six. Nick Heidfeld a endommagé le fond plat de sa voiture, mais a réussi à enregistrer un temps à à peine plus d'un dixième de seconde du meilleur temps de la journée.

RED BULL-RENAULT
David Coulthard a entrepris le week-end avec une meilleure vitesse de pointe que son coéquipier Mark Webber. « Heureusement que nous ne sommes pas samedi », a déclaré l'Australien après avoir réalisé le 16e temps de la séance de l'après-midi, son meilleur de la journée.

TOYOTA
Après un top-10 pour les deux voitures en matinée, les deux TF108s ont été larguées dans le décor en après-midi, Trulli réalisant malgré tout un temps quelque peu plus convaincant que celui de son coéquipier Timo Glock. « Les pneumatiques ne nous conviennent simplement pas pour le moment », a expliqué ce dernier.

WILLIAMS-TOYOTA
Nico Rosberg n'est pas parvenu à intégrer le top-10 vendredi, mais il tentera de faire beaucoup mieux en qualifications, lui qui devra partir 10 places plus loin sur la grille à cause de l'incident survenu dans la ligne des puits, au Canada. Kazuki Nakajima était quelques dixièmes plus loin encore de Rosberg.

HONDA
Les voitures propulsées par Honda n'ont jamais pu faire mieux que le 15e temps de Rubens Barrichello en matinée, lui qui a enregistré le 19e temps en après-midi. « Nous nous attendions à de meilleures performances ici », a déclaré celui-ci.

FORCE INDIA-FERRARI
Une très mauvaise journée pour Adrian Sutil : des ennuis de freins en matinée et une fois de plus bon dernier en après-midi. Giancarlo Fisichella réussit le 18e temps en après-midi. « Nous sommes encore très loin des autres », a dit le Romain, fervent critique de la piste de Magny Cours.