Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Rubens Barrichello pas tendre avec Williams

F1: Rubens Barrichello pas tendre avec Williams

Par ,

D'après GMM

Alors que sa place n'est pas garantie pour 2011, Rubens Barrichello confirme sa frustration avec le fonctionnement de son équipe Williams.

Adrian Sutil et Nico Hülkenberg sont pressentis comme coéquipiers de Pastor Maldonado pour la saison prochaine, en remplacement du Brésilien.

Rubens Barrichello avait déjà fait part de son impatience récemment envers les expérimentations de Williams durant les grands prix, insistant qu'il n'a « jamais signé pour être un pilote d'essais ».

Le pilote brésilien déclare aujourd'hui dans le quotidien italien Corriere dello Sport : « C'est une situation incroyable. Je ne sais pas si je vais continuer l'an prochain dans ces conditions. Ces derniers mois, nous avons apporté trop de nouveaux éléments aérodynamiques, sans pouvoir les essayer et franchement on ne se sert pas des courses pour faire des essais. Nous sommes tous perdus, l'équipe sombre dans l'incertitude ».

Photo: Pirelli

L'équipe Williams se prépare à de gros changements pour 2012, Sam Michael le directeur technique sera remplacé par Mike Coughlan et le moteur Renault remplacera le moteur Cosworth. Cette saison, dans le championnat des constructeurs, la célèbre équipe britannique se classe juste devant Team Lotus, HRT et Marussia Virgin.

De son côté, le principal de l'équipe, Adam Parr, n'est pas inquiet : « Je crois que les gens avaient besoin de sentir le changement ».

Il ajoute sereinement : « Chacun, individuellement, fait du mieux qu'il peut. Mais il est clair que nous n'obtenons pas de résultats et que nous devons apporter des changements. Les gens apprécient ce que nous faisons et vers quoi nous allons ».

MISE À JOUR
Sur sa page Twitter, Rubens Barrichello a déclaré être déçu de lire sur le web qu’il avait l’intention de mettre un terme à sa carrière. « Ça me fait rire. Tout ce que je veux est de continuer à courir. Pour être honnête, j’ai dit à Williams que s’il m’offrait un contrat de deux ans, je le signais immédiatement » d’écrire le Brésilien.