Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Tout ce que vous désirez savoir sur Jenson Button

F1: Tout ce que vous désirez savoir sur Jenson Button

Par ,

D’après Formula1.com

Vous avez toujours voulu savoir ce que faisait le pilote de l’écurie McLaren Jenson Button quand il n’est pas sur un circuit de Grand Prix ? Le champion en titre nous dit tout dans une interview-vérité.

Button nous parle de ses goûts musicaux, de son mets favori, de son pire achat et même de ce qui l’enrage.

Question : Êtes-vous le genre de personne à prévoir un Plan B?
Jenson Button : « Non. Je n’ai jamais de plan de secours. Et c’est évidemment l’une de mes faiblesses ».

Q : Qu’est-ce qui vous fait planer ?
JB : « La victoire. J’adore le rush d’adrénaline que provoque la victoire ».

Q : Qui est la femme que vous aimeriez le plus rencontrer?
JB : « Je ne fantasme sur personne. J’ai une copine et je suis fidèle ».

Q : Quels films vous ont fait pleurer ?
JB : « Très peu en fait. Le film ‘Les pages de notre amour’ m’a presque fait pleurer. Ainsi que ‘Jours de tonnerre’… non, c’est un gag… »

Q : De quoi avez-vous peur ?
JB : « Je n’aime pas les requins et je n’aime pas perdre. »

Q : Quel a été le dernier livre que vous avez lu ?
JB : « « Breaking Vegas », un livre sur le jeu ».

Q : Quelle a été votre amende la plus élevée pour excès de vitesse sur la route ?
JB : « Je crois qu’il s’agissait de 500 livres sterling, soit environ 600 euros. C’était en 2000. Mais je ne me souviens plus à combien de km/h au-dessus de la limite je roulais ».

Q : Nommez cinq choses que vous détestez.
JB : « Quand il pleut et que vous n’avez pas de parapluie ! La nourriture grasse. Je déteste. Je déteste perdre aussi. Je n’aime pas l’économie en général et les gens qui ont une attitude négative ».

Q : Avez-vous déjà teint vous cheveux ?
JB : « Je l’ai fait quand j’étais jeune. Je devais avoir 14 ans. J’avais teint mon toupet très blond. Quelle horreur ! ».

Q: Quel est le premier CD que vous avez acheté ?
JB : « C’était le CD d’un groupe appelé UB40. C’était il y a de cela très longtemps. »

Q : Avez-vous du piercing ou des tatouages ?
JB : « Je n’ai pas de piercing. J’ai toutefois trois tatouages pour le moment. Je m’en ferai faire un quatrième quand je serai au Japon. Deux d’entre eux sont privés et sont en Japonais. Je ne dirai pas ce qu’ils signifient toutefois ».

Q : Qu’est-ce que les professeurs disaient à propos de vous et de vos notes scolaires ?
JB : « Je peux vous affirmer que mes notes n’étaient pas mal du tout, mais j’avais du mal à me concentrer. Mon esprit dérapait souvent. Je ne pensais qu’à la course automobile ».

Q : Qui étaient vos héros de jeunesse ?
JB : « J’ai beaucoup admiré Alain Prost, pour son pilotage. J’ai aussi admiré Nigel (Mansell) qui était toujours divertissant à regarder conduire. Mais je n’ai pas eu de héros en dehors de la Formule 1 ».

Q : Faites-vous une collection ?
JB : « De voitures et de montres. Ce que tous les pilotes font ».

Q : Quelle est la pire chose que vous ayez achetée ?
JB : « J’ai acheté une paire de souliers transparents. Pour une raison que j’ignore, je les ai achetés. Ils étaient vraiment cool. Ils étaient faits de plastique transparent. On pouvait les mettre et voir ses pieds. C’était plutôt horrible et je les ai donnés à un ami ».

Q : Comment aimez-vous votre café ?
JB : « J’aime bien un macchiato avec un sucre ».

Q : De quoi est fait votre dimanche idéal sans Grand Prix?
JB : « Peut-être à faire un triathlon. Je n’en fais pas beaucoup, mais j’aime vraiment pousser mon organisme et mon esprit au maximum. J’aime aussi passer du temps avec ma famille et ma copine. Me reposer, sur la plage ou en escaladant une montagne ».

Q : Quelle était votre première voiture ?
JB : « En fait, il s’agissait d’une petite moto Yamaha 50cc. J’avais sept ans. J’étais très chanceux ».

Q : Quel est le meilleur plat que vous pouvez cuisiner ?
JB : « Les pâtes sont faciles à cuisiner. Tout le monde peut faire cuire des pâtes. C’est à peu près tout ce que je sais faire. Mais je peux vous faire une sauce à partir de zéro ».

Q : Quand avez-vous vraiment été en colère pour la dernière fois ?
JB : « Je crois que j’ai été réellement en furie contre moi en qualification au Brésil l’an dernier. J’étais fâché d’avoir choisi ce type de pneus. J’ai bien cru que j’allais perdre le titre à cause de cette erreur. Ça a été une grosse erreur de ma part ».



photo:McLaren