Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Un dirigeant de Mercedes-Benz admet que le programme de F1 est menacé

F1: Un dirigeant de Mercedes-Benz admet que le programme de F1 est menacé

Par ,

D'après GMM

Alors que les mécaniciens de McLaren mettaient la dernière touche aux somptueux garages de l'écurie au circuit de Bahreïn, une bombe médiatique éclatait en Allemagne à propos de son partenaire Mercedes-Benz.

Helmut Lense, membre du conseil de surveillance de Daimler, a publiquement admis au journal Stuttgarter Zeitung que l'engagement de Mercedes-Benz en Formule 1 était réellement remis en cause.

La récession mondiale, la chute des marchés boursiers et l'effondrement des ventes de véhicules neufs ont fait dire à Helmut Lense que l'argent donné par Mercedes-Benz à McLaren pourrait être utilisé de meilleure façon.

La rumeur qui se fait de plus en plus insistante est que Mercedes-Benz pourrait rester en F1, mais à titre de simple fournisseur de moteurs.

« Daimler a pour objectif de promouvoir les nouvelles technologies vertes. La Formule 1 peut-elle s'intégrer à cela? Enverrions-nous le bon message en nous retirant de la F1 afin de nous concentrer sur les types de propulsion non-polluante? » a déclaré Lense.

Mercedes-Benz possède 40% des parts de l'écurie McLaren.

Et dans quelques jours, cette écurie sera jugée par le Conseil mondial du sport automobile pour avoir menti aux commissaires de course à la fin du Grand Prix d'Australie.

Les conséquences d'une pénalité pourraient être désastreuses.

Une source liée à un commanditaire majeur de l'écurie McLaren a déclaré au Telegraph britannique : « Je peux vous confirmer que si le Conseil mondial impose une pénalité disproportionnée à l'écurie McLaren le 29 avril, cela pourrait bien faire fuir le commanditaire que je représente ».
photo:McLaren