Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Une rencontre mouvementée au Japon

F1: Une rencontre mouvementée au Japon

Par ,

From GMM

Les propriétaires d'équipes ont rencontré Charlie Whiting samedi au Japon afin de discuter les incidents qui se sont produits lors du dernier Grand Prix, à Singapour, mais surtout les pénalités qui en ont résulté.

L'équipe Red Bull s'est faite particulièrement insistante sur le non-sens du délai - près de 21 minutes selon eux - de la pénalité imposée à Nico Rosberg.

On se rappelle que l'Allemand avait ravitaillé sa voiture alors que la ligne des puits était fermée, soit lors du tour d'entrée en piste de la voiture de sécurité.

Les officiels avaient attendu plusieurs dizaines de tours avant d'imposer la pénalité de passage aux puits à Rosberg. Ce dernier avait donc pu bénéficier des tours supplémentaires pour se bâtir une avance. Sa pénalité ne lui a conséquemment pas nui et il a terminé second.

Pour sa défense, Whiting a expliqué que les officiels étaient occupés à revoir et à analyser l'arrêt désastreux de Felipe Massa plutôt que de pénaliser Rosberg.

Les équipes ont d'ailleurs profité de l'occasion pour manifester leur mécontentement de l'absence de pénalité à l'équipe Ferrari pour avoir laissé un mécanicien qui n'était pas vêtu d'un habit ininflammable tenter de retirer l'embout de la voiture de Massa.

Whiting a simplement répliqué qu'il était inutile de pénaliser encore Massa, sa course étant déjà ruinée.