Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Grand Prix du Canada: Quelques détails sur l'entente de cinq ans

Grand Prix du Canada: Quelques détails sur l'entente de cinq ans

Par ,

Le Groupe de course Octane et son président, François Dumontier, ont tenu un point de presse lundi afin de dévoiler certains détails de l’entente conclue avec Bernie Ecclestone.

« Octane possède une entente avec la FOA (Formula One Administration) et devient le promoteur et l’organisateur du Grand Prix du Canada pour les cinq prochaines années, » de déclarer Dumontier.

« Nous possédons aussi un contrat concernant l’utilisation du Circuit Gilles-Villeneuve du Parc Jean-Drapeau de la Ville de Montréal, » d’ajouter Dumontier.

« À partir d’aujourd’hui, toutes les décisions concernant le Grand Prix du Canada seront prises ici, chez Octane. Nous sommes promoteur de l’événement et participons donc au risque financier. »

Dumontier a parlé de la mise en vente des billets de l’édition des 11, 12 et 13 juin prochains.

« Les billets devraient être mis en vente avant Noël. Le prix des billets devrait être inchangé par rapport à ce qu’il était en 2008. Les personnes intéressées à acheter des billets peuvent visiter le site web à www.circuitgillesvilleneuve.ca ou nous envoyer une télécopie au 514-350-0007. Nous les recontacterons. »

Dumontier a précisé que des officiels de la FIA et de la FOA vont bientôt visiter le tracé de l’Ile Notre-Dame. Il ajoute qu’aucun changement ne devrait être apporté au circuit, repavé en partie l’an dernier, et aux installations (salle de presse, bâtiments de équipes, Paddock Club, loges corporatives, etc.)

Dumontier a toutefois précisé que pour la première fois, l’organisation avait la possibilité de vendre des espaces publicitaires autour du circuit, clause entièrement réservée à Ecclestone dans le passé.

Et si la Formule 1 présentait un spectacle moins excitant que prévu suite au retrait de plusieurs constructeurs automobiles ?

« Notre contrat contient une clause échappatoire au cas où, après la fin des nouveaux Accords de Concorde en 2012, le spectacle de la F1 deviendrait moins attractif qu’il ne l’est maintenant, » de préciser Dumontier.



photo:Philippe Champoux - Auto123.com