Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Indy Lights: La pluie n'arrête pas Esteban Guerrieri

Indy Lights: La pluie n'arrête pas Esteban Guerrieri

Par ,

Esteban Guerrieri est sorti vainqueur d'une course excitante de la série Firestone Indy Lights disputée dimanche au Grand Prix de Trois-Rivières.

Dès le vert, une lutte intense pour la tête s'est installée entre Guerrieri et Conor Daly. Entretemps, le pilote de Stoneham au Québec, Mikaël Grenier, qui disputait sa première course au sein de l'écurie HRT, doublait Stefan Wilson pour lui ravir la 6e place.

Guerrieri et Daly, plus rapides que les autres, se sauvaient à l'avant du peloton.

Mikael Grenier (Photo: Yanick Gougeon/Track Racing Pictures)

Au 34e tour, Wilson, qui avait bien progressé, a rejoint Grenier.

Mais au 42e passage, la pluie a commencé à tomber, forçant les officiels à neutraliser la course afin de permettre aux écuries d'installer les pneus pluie sur toutes les monoplaces.

Les voitures ont repris la piste avec 14 tours à parcourir. Quelques secondes après le vert, Daly, agressif, s'est fait piéger en tentant de doubler Guerrieri. Il a perdu le contrôle de sa voiture qui a effectué un tête-à-queue puis percuté le mur. Daly a abandonné sur place.

À la relance suivante, Grenier et Wilson ont repris leur combat. Au bout de la ligne droite, Wilson a tenté un dépassement. Il était à côté de Grenier qui se serrait. Wilson a glissé légèrement et a percuté Grenier qui n'a eu d'autre choix que de prendre l'échappatoire où il a calé son moteur.

Dans le dernier virage de la course, Peter Dempsey, un peu trop agressif, a tout fait pour doubler Guerrieri. Sans espace suffisant, il a quand même tenté de se glisser à l'intérieur du virage Villeneuve. Dempsey a poussé son adversaire, mais ce dernier n'a pas bronché.

Guerrieri a donc décroché la victoire alors que Dempsey effectuait un tête-à-queue à quelques mètres de l'arrivée.

Yacaman termine second devant Josef Newgarden, Stefan Wilson et Dempsey.