Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

IndyCar: Entrevue avec Simon Pagenaud

IndyCar: Entrevue avec Simon Pagenaud

Par ,

Auto123.com s'est entretenu avec Simon Pagenaud qui occupe aujourd'hui le sixième rang du classement de la série IZOD IndyCar après huit courses disputées.

Auto 123.com : Simon, sixième à l’issue de la huitième manche, est-ce une position au classement que vous envisagiez avant le début de saison avec l’écurie Sam Schmidt ?
Simon Pagenaud : Je cours pour gagner, et mes ambitions sont élevées même si en tant que débutant elles doivent être raisonnables. Être dans le top 6 au championnat est un de mes objectifs cette année.

Simon Pagenaud IndyCar 2012
Simon Pagenaud (Photo: WRI2)

Vous avez semblé particulièrement à l’aise sur les circuits urbains. Comment jugez-vous vos performances sur ovale ?

Bien meilleures que ce que je pouvais imaginer. Je me sens à l’aise. Cependant la complexité des courses sur ovale ouvre des opportunités auxquelles je ne m’attendais pas. On voit beaucoup de prétendants au championnat faire des erreurs et donner l’opportunité de les remonter au championnat. Pour l’instant nous n’avons pas saisi toutes ces opportunités. Je suis en train de construire mon expérience et cela passe malheureusement par des phases.

Et, éventuellement, quels sont les domaines dans lesquels vous pensez pouvoir encore progresser (ovales ou routiers) avec l’équipe ?
Même quand le week-end est parfait, il y a toujours une progression possible que ce soit au niveau de l’utilisation des pneus, l’évolution de l'équilibre de la voiture pendant la course, les pit stops, les relances, les dépassements, les qualifications, les rapports humains et la communication en course, comment faire progresser le moteur, les freins, un appui aéro différent, la stratégie de boîte de vitesses différente, etc… on pourrait sans doute en parler toute la journée ! En sport auto, l’évolution et les progrès doivent faire partie du quotidien dans différents départements.

En ce moment pour les circuits routiers, j’essaie de concentrer l’équipe à me donner une voiture plus stable et au grip plus constant en virage rapide.

Sur ovale on aurait besoin de quelque chose assez similaire. L’équilibre est bon mais la voiture glisse des roues en pneus usés et sur ovale ça n’est pas facile à maîtriser ou même ajuster.

Simon Pagenaud IndyCar 2012
Simon Pagenaud (Photo: WRI2)

Comment avez-vous vécu votre première participation au Indy 500 ?

Bien. Je pense que nous avons fait du bon boulot ! Si j’y retournais ce week-end je serais déjà beaucoup plus fort. Je ne suis cependant pas du genre à me satisfaire d’une 16e place. Cependant j’ai appris ce que je devais apprendre, je suis allé au bout et l’année prochaine l’objectif sera de se battre pour gagner.

Il semble que vous ayez vraiment trouvé vos repères sur circuit ovale, c’est votre sentiment ?
Oui, j’aime cette discipline, je suis en train de découvrir mon propre style sur ovale. Je viens de comprendre ce que la voiture à besoin pour que je sois à l’aise et donc rapide ! C’est une phase de l’apprentissage très importante, mais il y a beaucoup de détails sur les ovales. De l’extérieur ça paraît très simple mais ça ne l’est pas, c’est une discipline ultra technique.

Il semble également que le grand public – américain – vous a découvert lors de la course de Long Beach. Avez-vous senti que votre statut avait changé à l’issue de cette course auprès des fans, et même au sein du paddock ?

J’ai la chance d’être bien reconnu aux USA, l’endurance est une discipline très appréciée. Je ne suis donc pas un inconnu, mais en effet dans le paddock, beaucoup sont surpris de voir notre niveau de performance avec Sam Schmidt Hamilton Motorsport. Ben Bretzman, mon ingénieur de longue date, est venu avec moi dans l’équipe et nous nous poussons l'un et l'autre chacun dans notre domaine ! Mais je crois que la vérité c’est qu’on a très faim !!!

Avez-vous déjà des contacts pour l’an prochain ?
Il est encore trop tôt pour parler de l’an prochain. Sam Schmidt Motorsport possède une option pour mes services en 2013.