Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Bentley Continental Supersports respecte la norme de recyclabilité de 85 %

La Bentley Continental Supersports respecte la norme de recyclabilité de 85 %

Par ,

Tel que rapporté par Bentley Motors

Crewe, Angleterre
– la nouvelle Continental Supersports, la première Bentley à profiter de la technologie « FlexFuel » lui permettant de carburer au biocarburant E85, à l’essence ou à toute combinaison des deux, se veut encore plus écologique : elle respecte la norme de recyclabilité de 85 % (95 % pour la récupérabilité) exigée de toute la gamme de Bentley Continental.
En mai 2009, Bentley a obtenu la préaccréditation de recyclage officiel (selon la directive 2005/64/EG de l’UE) de l’Autorité allemande du transport motorisé (KBA), devenant ainsi un des premiers constructeurs de voitures de prestige à atteindre cette norme.

L’approbation de la TÜV, cet organisme indépendant d’essai et d’accréditation, a suivi, et maintenant, grâce à l’accréditation de cette Continental Supersports, la gamme entière des Bentley Continental respecte cette stricte norme. Cette accréditation, décernée seulement à la suite d’une inspection indépendante rigoureuse de la voiture, signifie que pratiquement tous les matériaux utilisés dans la construction de la Continental peuvent être réutilisés ou retraités par d’autres industries.


Construite à Crewe, en Angleterre, la supervoiture débarque maintenant chez les concessionnaires Bentley et représente la voiture de série la plus extrême des 90 années d’histoire du constructeur. Capable d’atteindre 329 km/h, elle est également la Bentley routière la plus légère à ce jour, ayant largué quelque 110 kilos grâce à un programme de réduction de poids, faisant appel à de nouveaux matériaux novateurs dont des composites de céramique et la fibre de carbone.

La Supersports est la première incarnation de la stratégie environnementale de Bentley présentée au salon de Genève en 2008. Carburant à l’essence, au biocarburant E85 ou à toute combinaison des deux, la Supersports peut réduire les émissions de CO2 d’un maximum de 70 % de façon globale.

Il s’agit d’une facette de la grande stratégie de Bentley qui permettra au constructeur de réduire les émissions moyennes de CO2 de sa flotte de 15 % d’ici 2012 et qui introduira un nouveau groupe motopropulseur réduisant lui-même la consommation de 40 %. Ce programme s’étend également à l’usine d’assemblage de Bentley, où l’utilisation d’essence, d’électricité et d’eau a été considérablement réduite malgré les records de production atteints ces dernières années.



photo:Bentley