Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La camionnette à 15 000 $

La camionnette à 15 000 $

Par ,

Depuis le retrait des Ford Ranger et Mazda Série B, après presque deux décennies de loyaux services sans refonte majeure, le marché des camionnettes pas chères à usage très léger n’a rien à offrir.

Au Canada, la camionnette la plus abordable en ce moment est la Toyota Tacoma 2012 à 22 100 $. Personnellement, ça me semble un peu élevé pour un pick-up compact 4x2 dénudé d’équipement. Bon, la Tacoma propose un climatiseur, un lecteur de CD, des glaces électriques et une colonne de direction télescopique.

Toyota Tacoma 2012 vue 3/4 avant
Toyota Tacoma 2012 (Photo: Toyota)

Pourquoi ne peut-on pas avoir une camionnette basique, simple pour environ 15 000 $? Tout le monde a besoin d’un pick-up à un moment donné, pour déménager un gros électroménager, pour traîner ses cochonneries au dépotoir, pour rapporter une pile de planches de la quincaillerie ou pour transporter un VTT. Les amis avec des camionnettes sont toujours de bons amis.

Et dans ma municipalité, les travaux publics n’ont pas besoin de F-150 à motorisation V8 pour ramasser les bêtes tuées sur le bord du chemin tout en ne transportant qu’une pelle, un râteau et quelques cônes orange.

Gardez ça simple : jantes en acier de 16 pouces, un moteur à 4 cylindres généreux en couple (turbodiesel, peut-être?), des boîtes manuelles et automatiques, une chaîne audio avec un port USB, et un climatiseur pour ceux qui ne supportent pas de conduire avec les glaces baissées. En fait, la Tacoma offre tout ce dont j’ai besoin d’une camionnette, à part un rabais de 7 000 $.

J’imagine qu’aucun manufacturier ne semble croire au potentiel de ce segment de marché. Ou, ils n’ont tout simplement pas de produits pouvant être vendus ici pour 15 000 $. Parmi les autres obstacles, il y a le fameux Chicken Tax empêchant les camions légers importés aux États-Unis, et subséquemment au Canada, d’être vendus à prix abordable.

Dommage, puisqu’il y a plusieurs constructeurs possédant des petites camionnettes au sein de leur gamme : la Mitsubishi L200, la Volkswagen Amarok et la Mazda BT-50, pour n’en nommer que quelques-unes. En contrepartie, même sans les fameuses taxes d’importation, ces camionnettes ne pourraient être vendues ici pour 15 000 $.

Un manufacturier qui voit un certain potentiel pour des pick-up pas chers, c’est Mahindra. En 2009, cette firme indienne a annoncé ses plans d’importer ses modèles aux États-Unis, et peut-être au Canada. Disputes légales avec ce qui était censé devenir le distributeur étatsunien, la décision d’offrir les véhicules en format assemblable afin de contourner le Chicken Tax (expédier les pièces en Amérique et assembler sur place) et tests de consommation de carburant médiocres… finalement, tout s’écroule pour eux.

Une autre solution : des camionnettes basées sur des voitures. Vous vous souvenez des Chevrolet El Camino, Ford Ranchero et Dodge Rampage? Leur capacité de charge ne serait pas aussi élevée que celles des vrais camions, et côté look, on repassera.

Pour une bonne camionnette, fiable et pas trop chère, je crois qu’on devra se résoudre au marché de l’occasion. Pour l’instant.

Mitsubishi L200 vue 3/4 arrière
Mitsubishi L200 (Photo: Mitsubishi)