Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La F-CELL Roadster emprunte la même route que Bertha Benz

La F-CELL Roadster emprunte la même route que Bertha Benz

Par ,

Communiqué de presse

Mannheim/Wiesloch -- La F-CELL Roadster, construite par des apprentis-ingénieurs à l'usine Mercedes-Benz de Sindelfingen, a parcouru le week-end dernier une section de la fameuse route jadis empruntée par Bertha Benz. Partant de Mannheim, la voiture à pile à combustible a traversé Ladenburg et Heidelberg. La ligne d'arrivée symbolique se trouvait devant le laboratoire de Wiesloch, là où Bertha Benz s'est arrêtée pour faire le plein lors du tout premier essai automobile sur longue distance de l'histoire, en 1888.


«Cette sortie de la F-CELL Roadster symbolise le changement qui s'opère actuellement dans le monde de l'ingénierie automobile, affirme Dr Thomas Weber, membre du conseil exécutif de Daimler AG en charge de la recherche et du développement des véhicules Mercedes-Benz. À l'époque, Bertha Benz n'était pas encore en mesure d'acheter le pétrole dont elle avait besoin à une station-service. Pour une future mobilité sans émissions polluantes, nous devons nous aussi nous tourner vers des solutions de rechange, soit l'électricité et l'hydrogène. Tout comme Mme Benz, qui a refusé de se laisser décourager par les désagréments de son temps, nous sommes bien déterminés à surmonter tous les obstacles afin que ces technologies prennent leur essor.»

D'ici la fin de la présente année, Mercedes-Benz amorcera la production à petite échelle d'une Classe B dotée d'une pile à combustible. En même temps ou presque, les premiers exemplaires d'une smart fortwo électrique sortiront des chaînes de montage en vue de prendre part au projet «e-mobility Berlin» en 2010.

La F-CELL Roadster en détail
Pendant environ un an, plus de 150 stagiaires et apprentis-ingénieurs ont travaillé sur le design, la mise au point et l'assemblage de la F-CELL Roadster. Le processus de développement a fait appel à une jeune main-d'oeuvre spécialisée en mécatronique, modélisation, électronique, technologie de revêtement et mécanique de production, sans oublier le design et l'équipement. Le but premier de cette initiative était d'intégrer de manière pratique et concrète la question des systèmes d'entraînement alternatifs dans un programme de formation.

Le véhicule trouve une façon bien originale de tisser un lien entre les plus récentes technologies et les premiers balbutiements de l'ingénierie automobile. Rendant hommage à la Benz Patent Motor Wagon de 1886, la F-CELL Roadster comporte trois grandes roues à rayons. On retrouve par ailleurs une sellerie en cuir fin cousue à la main et une partie avant en fibre de verre basée sur les techniques de la Formule 1.

La F-CELL Roadster utilise une manette de direction électronique (style «joystick») au lieu d'un volant traditionnel. Elle est mue par une motorisation avec pile à combustible située à l'arrière. La puissance est de 1,2 kilowatt, ce qui permet d'atteindre une vitesse de pointe de 25 km/h et une autonomie allant jusqu'à 350 kilomètres.
photo:Mercede-Benz
Gallerie de l'article