Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La F1 doit accepter de quitter ses traditionnelles courses d'Europe

La F1 doit accepter de quitter ses traditionnelles courses d'Europe

Par ,

D'après GMM

Le calendrier 2012 prévoit 12 courses sur 20 en dehors de l'Europe et Pedro de la Rosa explique qu'il faut regarder les choses en face.

Comme sept autres équipes de F1, McLaren est basée au Royaume-Uni, les quatre autres sont situées dans d'autres pays, mais toujours en Europe.

Dans son éditorial sur formulasantander.com, le pilote essayeur espagnol de McLaren indique que la F1 suit simplement la mouvance du monde actuel.

« Nous savons tous, que les grands prix se sont toujours déroulés dans des pays qui pouvaient se le permettre. Et dorénavant la majorité des pays qui peuvent le faire sont au Moyen-Orient ou en Asie », annonce l'Espagnol.

Le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi. (Photo: Yas Hotel)
Le circuit de Yas Marina à Abu Dhabi. (Photo: Yas Hotel)

La prochaine course traditionnelle en danger est le grand prix d'Allemagne.

Kart-Josef Schmidt, responsable du Nürburgring, essaie de renégocier à la baisse ses frais d'accueil de la F1 pour 2013 et déclare à l'agence DPA : « Je trouverai ça dur d'imaginer une saison de Formule Un sans l'Allemagne. Je pense que c'est la même chose pour M. Ecclestone ».

Cependant, Pedro de la Rosa insiste que les traditionnalistes de la F1 doivent se faire une raison.

Le pilote McLaren écrit : « Je comprends que c'est très difficile à accepter pour ceux qui, comme moi, ont grandi en regardant les courses de F1 au Nürburgring, à Brands Hatch, Estoril ou sur le circuit Paul Ricard. Mais il est comme évident de reconnaître que l'investissement des pays asiatiques supplante et même remplace celui des pays européens traditionnels ».