Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La gamme GTS 2015 de Porsche : essai en piste

La gamme GTS 2015 de Porsche : essai en piste

La crème de la crème au ciel Par ,

Malaga, Espagne — Le Circuit d'Ascari se trouve environ 100 kilomètres au nord-ouest de la magnifique ville de Malaga, au cœur de 2 parcs nationaux dominés par de jolies montagnes. Il s'agit d'une piste hyper technique qui reproduit plusieurs célèbres virages à travers la planète.

L'air résonne du grondement des moteurs à 6 cylindres à plat et d'un V8 atmosphérique débilitant. Normal, puisque nous sommes ici pour essayer la crème de la crème des voitures sport de route du constructeur allemand Porsche.

Si les premières GTS étaient un peu radicales et brutales, la 928 des années 1990 se voulait non seulement puissante, mais aussi très dynamique et fort luxueuse. Aujourd'hui, en plus de mettre l'accent sur la performance, Porsche s'attarde au design et au côté émotionnel de la voiture.

Toutes les GTS profitent d'améliorations concrètes qui les démarquent des versions S et de base. La calandre et les prises d'air avant sont toutes noircies, tandis que des couleurs de carrosserie telles que Bleu saphir et Rouge carmin attirent le regard. 

La Porsche 911 Carrera GTS, tout comme la Carrera 4, possède un derrière élargi de 44 millimètres. Elle repose en outre plus près du sol de 10 millimètres grâce à la suspension active de Porsche (PASM) incluse de série ou de 20 millimètres grâce au châssis sport disponible en option. Aux plans dynamique et esthétique, wow! Ceci étant dit, le but de la GTS est de préserver le confort et la facilité de conduite.

Par rapport aux modèles S, le moteur affiche un gain de puissance de 30 à 50 chevaux qu'on peut surtout apprécier à haut régime. C'est alors que la voiture nous fait vivre des émotions et des sensations encore plus fortes que simplement en l'admirant. L'échappement sport (de série) est adapté à chaque moteur pour lui donner un son caractéristique qui se fait entendre dans l'habitacle par voie naturelle et non par amplification électronique. De quoi verser une larme de joie... ou deux.

Parmi les options que l'on retrouvait sur les voitures mises à l'essai, soulignons le remarquable système de contrôle dynamique du châssis (PDCC) et les freins en composite céramique de Porsche (PCCB). Personnellement, je n'hésiterais pas à dépenser pour les avoir. 

Voici quelques faits saillants de chaque modèle GTS actuellement offert par Porsche :

Porsche Boxster GTS

  • Moteur à 6 cylindres à plat de 3,4 litres, 330 chevaux, 273 livres-pied de couple
  • Accélération de 0 à 100 km/h (avec boîte PDK et ensemble Sport Chrono) : 4,7 secondes

Comme l'a démontré notre essai d'une semaine l'été dernier, cette glorieuse décapotable avec échappement sport nous fait merveilleusement apprécier la vie.

Porsche Cayman GTS 

  • Moteur à 6 cylindres à plat de 3,4 litres, 340 chevaux, 280 livres-pied de couple
  • Accélération de 0 à 100 km/h (avec boîte PDK et ensemble Sport Chrono) : 4,6 secondes

Le compte rendu de la Cayman GTS 2015 paraîtra dans les semaines qui suivent. C'est au Circuit d'Ascari que nous avons pleinement découvert toute l'étendue des qualités et des capacités de cette machine. Plonger à fond de train vers le point de corde pendant que la fabuleuse boîte à double embrayage enchaîne prestement les rapports est magique. Hallucinant tout ce que l'on voit et ce que l'on peut faire dans les virages. C'est ma 2e GTS préférée (la 911 Carrera GTS reste ma numéro 1), mais possiblement la meilleure Porsche de route pour la piste.

Porsche Cayenne GTS

  • V6 biturbo de 3,6 litres, 440 chevaux, 443 livres-pied de couple
  • Accélération de 0 à 100 km/h (avec ensemble Sport Chrono) : 5,1 secondes

Malheureusement, pas d'essai en piste avec celui-là; nous nous sommes attardés aux bolides à moteur central et arrière. Quoi qu'il en soit, pour avoir conduit divers Cayenne au fil des ans (dont une version GTS 2009), il ne fait aucun doute que cet utilitaire possède une force et une tenue de route impressionnantes. 

Porsche Panamera GTS 

  • V8 de 4,8 litres, 440 chevaux, 384 livres-pied de couple
  • Accélération de 0 à 100 km/h (avec ensemble Sport Chrono) : 4,4 secondes

Non, il n'y avait pas que des moteurs à 6 cylindres au menu. L'essai de la Panamera GTS à Ascari nous a permis d'écouter et de sentir le rugissement du dernier V8 atmosphérique que Porsche compte dans ses rangs. Bien que massive, cette berline semblait voler au-dessus du circuit, cachant très bien son poids et nous en mettant plein la vue aussi.

Porsche 911 Carrera/Targa GTS

  • Moteur à 6 cylindres à plat de 3,8 litres, 430 chevaux, 325 livres-pied de couple
  • Accélération de 0 à 100 km/h (911 Carrera avec boîte PDK et ensemble Sport Chrono) : 4,0 secondes

Entre la 911 Carrera GTS à propulsion et celle à 4 roues motrices, c'est la première que nous avons aimée le plus conduire. Il faut dire tout de même que la 911 Carrera 4 GTS avec boîte PDK s'est montrée incroyablement rapide et agile sur la piste. Son système de transmission intégrale avec répartition du couple (PTV Plus), qui comprend un différentiel arrière à verrouillage électronique, l'a gardée dans la bonne trajectoire à chaque virage. La roue arrière intérieure ralentissait pendant que celle à l'extérieur recevait plus de couple, poussant habilement la voiture vers la sortie. Attention, toutefois : il faut un pied droit stable et une bonne paire de couilles pour compléter la manœuvre, car la 911 GTS fonce plus vite qu'on le croit possible.

Pour en apprendre davantage sur la vedette de cet événement, la 911 Targa 4 GTS, allez lire notre essai routier complet.