Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'art d'utiliser le clignotant

Par ,

Le clignotant, c’est ma bête noire. Comme une démangeaison que je ne peux soulager ou des oreilles qui bourdonnent sans cesse, le clignotant (lire : la non-utilisation du clignotant) me rend complètement dingue. Ce n’est pas la première fois que j’aborde le sujet, et je peux vous garantir que ce ne sera pas la dernière.

Je crois fermement que les règlements sont existent pour une raison. Les limites de vitesse servent à nous empêcher de nous tuer en perdant le contrôle quand on va trop vite. Les feux rouges et les arrêts nous évitent de nous emboutir les uns les autres et gèrent le débit de la circulation. Les phares et les feux arrière nous aident à voir clair la nuit et signalent notre présence aux autres.

Chaque dispositif remplit une fonction précise.

Qui, donc, se donne le droit de bouder ses clignotants tout le temps?! Je ne lis pas dans les pensées. Si vous ne me dites pas ce que vous voulez faire, je ne peux pas le deviner. Les clignotants constituent le moyen de communication d’une automobile. Jusqu’au jour où les voitures pourront se parler entre elles au nom de leur conducteur, nous devrons nous contenter de la bonne vieille méthode des signaux de fumée, c’est-à-dire les clignotants. Je sais, je sais, c’est primitif. Mais ça marche. Je vous le dis.

Il n’y a rien de pire que d’attendre pour tourner à droite à une intersection quand une voiture arrive à gauche. On attend, puis on attend, puis on attend (parce qu’on est poli et qu’on ne veut pas la couper), et là elle tourne sur la rue qu’on s’apprêtait à quitter. Avoir su que le conducteur prévoyait tourner (à l’aide d’un clignotant), on serait déjà reparti.

Outre la question de la patience, l’utilisation du clignotant relève de la simple courtoisie.

Je peux passer d’ange béatifique à démon enragé dès l’instant où quelqu’un omet de recourir à son clignotant correctement, et voici pourquoi : c’est tellement simple. Non, mais honnêtement, il n’y a pas de système plus simpliste dans une voiture. Il suffit de bouger sa main d’un quart de pouce vers le haut ou le bas, et hop!, le tour est joué. Il s’éteint tout seul, en plus. Vraiment, zéro effort requis.

J’aimerais bien que la police distribue des amendes pour la non-utilisation du clignotant. Oubliez les conducteurs qui coupent à travers un stationnement ou qui ont un échappement trop bruyant, pourquoi ne pas pénaliser les gens qui conduisent dangereusement? Parce que dans mon livre à moi, ne pas utiliser son clignotant est aussi pire que faire de la vitesse. Traverser plusieurs voies sur l’autoroute sans le signaler ou freiner et tourner soudainement sans le moindre avertissement, c’est dangereux.

Ayez un peu de respect pour vos confrères et consoeurs sur la route et clignotez, je vous en prie. Ce n’est vraiment pas compliqué et ça peut faire toute la différence entre un accident et arriver à destination sain et sauf (sans parler des crises de nerfs que vous m’épargnerez!).