Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le défi mondial d'Infiniti

Le défi mondial d'Infiniti

Faire la course le dimanche, vendre des voitures le lundi Par ,

Il y a 50-60 ans, une compagnie qui gagnait une course automobile le dimanche pouvait s'attendre à un regain d'achalandage chez ses concessionnaires le lendemain.

Nous sommes maintenant bien entrés dans le 21e siècle et, à part la soif de la victoire, les choses ont pas mal changé. Toutefois, il reste des marques comme Infiniti, qui entend miser sur la plateforme mondiale qu'est la Formule 1 pour accroître sa notoriété.

Photo: Infiniti

L'objectif
Andreas Sigl est l'homme qui dirige les opérations F1 chez Infiniti. Le week-end dernier, je me suis brièvement entretenu avec lui dans le salon de l'écurie Infiniti-RedBull Racing lors du Grand Prix du Canada.

L'objectif ultime est de mousser la popularité d'Infiniti et de faire en sorte qu'elle soit perçue comme une marque de luxe de premier ordre, à l'instar de Mercedes-Benz et d'Audi. Cette dernière, soit dit en passant, ne jouissait vraiment pas d'une aussi bonne réputation il y a 15-20 ans qu'à l'heure actuelle. En Amérique du Nord, la tâche sera moins compliquée puisque Nissan y compte plus de 25 années d'expérience.

Le défi européen
En Europe, de même qu'ailleurs dans le monde, Infiniti est relativement inconnue. La F1 s'avère donc un puissant moteur pour véhiculer son message (seuls le football/soccer et les Olympiques rejoignent plus de gens).

D'autres séries et d'autres partenariats ont été envisagés, mais la F1 n'a pas d'égal côté prestige. De plus, les acheteurs de voitures sont davantage portés à s'intéresser à la course automobile qu'au soccer pour la simple et bonne raison que les F1 sont aussi des voitures avec 4 roues et un volant.

Un plan intelligent pour la F1
Infiniti s'est associée à la F1 en pleine crise économique mondiale, soit en 2008-2009, pendant que d'autres constructeurs tels que Toyota abandonnaient le circuit. Pourquoi? Parce qu'elle avait un plan différent. Premièrement, Infiniti voulait devenir le partenaire d'une équipe (Red Bull) et lui permettre de gérer ses affaires elle-même.

Le travail d'Andreas Sigl consiste à bâtir la marque en créant des liens entre l'univers de performance de la F1 et les véhicules de série d'Infiniti. Jusqu'à présent, mission accomplie. Infiniti se doit maintenant de concevoir des produits qui refléteront le succès impressionnant de l'écurie Infiniti-Red Bull Racing au cours des dernières saisons, comme cette victoire dramatique de Daniel Ricciardo (et la 3e place de Sébastien Vettel) à Montréal.

Photo: Infiniti

Un objet de convoitise
Développer une culture et un mode de vie Infiniti, devenir une marque que les gens convoitent et leur offrir une voiture qui répondra précisément à leurs besoins est la recette de la prospérité à l'échelle mondiale.

Reprenons l'exemple d'Audi et de Mercedes-Benz : ce n'est pas le modèle que vous conduisez qui importe, mais bien le fait que vous roulez en Audi ou en Mercedes — du moins en termes d'image. Le produit en soi doit être à la hauteur, autrement dit livrer tout le luxe, la performance et le charme que promet la marque.

Le défi canadien
Pour Stephen McDonnell, directeur général d'Infiniti Canada, le défi est à la fois semblable et différent. Infiniti est déjà bien établie chez nous, mais elle doit lancer des produits qui maintiendront l'intérêt des consommateurs.

McDonnell espère accroître le pouvoir d'attraction et la part de marché de la compagnie. Pour ce faire, il faut trouver un véhicule phare qui fera rêver Monsieur et Madame Tout-le-monde (pas juste les vrais amateurs). Pensons à l'Audi R8 et au succès qui en découle. N'oublions pas la Lexus LFA, l'Acura NSX (dommage qu'Acura s'en soit mal occupée) et toutes les voitures M de BMW.

La notoriété d'Infiniti commence déjà à s'amplifier grâce au prototype Q50 Eau Rouge, qui deviendra vraisemblablement un modèle de série et qui pourrait même faire des petits au sein de la gamme. Les gens visiteront les concessionnaires Infiniti en ayant l'eau à la bouche et repartiront avec une Q30 ou Q50. Le prochain coupé Q60 sera sans doute spectaculaire à voir, tout comme le QX70 (anciennement FX) de nouvelle génération.

Le monde d'Infiniti
L'assaut d'Infiniti pour devenir une marque de luxe de premier ordre est puissant et arrive surtout à un moment opportun. Son nom circule de plus en plus et de nouveaux produits sensationnels se retrouvent dans ses salles d'exposition — la formule #1 pour réussir.