Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le musée Audi Mobile Museum

Le musée Audi Mobile Museum

Par ,

Mordus d’histoires, amateurs automobiles et Audiphiles, si jamais vous vous trouvez en Allemagne, à Munich, ou plus précisément à Ingolstadt, faites-vous plaisir et visitez l’Audi Forum. Vous y découvrirez divers petits bijoux des quatre marques formant l’Audi Union, établie en 1932 : Audi, DKW, Horch et Wanderer.

Photo: Mathieu St-Pierre

L’histoire du constructeur remonte jusqu’en 1909, à August Horch. Si vous vous êtes déjà demandé d’où sort Audi, la majorité d’entre nous ne se souvenant que des années 80 troubles, des années 90 discutables et des fantastiques années 2000, vous serez ébloui par la richesse du passé de la marque. Par exemple, NSU Prinz a fusionné avec Audio Union en 1969, et c’est pourquoi elle ne figure pas parmi un des quatre anneaux.

Si vous désirez en savoir plus sur l’histoire ancienne et récente d’Audi, jusqu’au concept « Shooting Brake », disons, c’est là qu’il faut aller.

Si intéressant soit le passé, c’est l’avenir rapproché de la marque qui excitera peut-être davantage votre intérêt. Le lancement de la Quattro au tout début des années 80 a catapulté Audi à l’avant-plan de la technologie automobile. Et à l’aube de la deuxième décennie du 21e siècle, le constructeur n’a aucune intention d’abdiquer son rôle.

Le transport durable est un thème épousé par bien des constructeurs. La stratégie de transport durable d’Audi fait écho à celle de bien d’autres aussi. Il s’agit évidemment de l’électrification des voitures. Plus particulièrement, les constructeurs prévoient lancer des microhybrides (freinage par récupération, dispositif marche-arrêt), des véhicules à hybridation légère et complète, des VE enfichables, des VE et même des véhicules à pile à combustible.

On peut s’attaquer au dilemme du rendement énergétique sur deux fronts : du puits à la roue ou du réservoir à la roue. Évidemment, ce dernier est celui sur lequel on se penche le plus souvent, à savoir les émissions du système d’échappement. Or, cette approche ne permet de réduire les émissions totales que de 30 %. L’approche « puits à la roue » est beaucoup plus complexe, quant à elle, mais elle permettrait éventuellement d’éliminer littéralement 100 % des émissions. Elle implique l’utilisation de sources d’énergie renouvelables : comment on les crée, les stocke, les transmet et, enfin, les utilise.

Entretemps, Audi s’est engagée à réduire l’ampleur des moteurs à essence, les rendant plus propres et efficaces sans sacrifier leurs performances pour autant. Audi croit, comme bien des experts, que le moteur à combustion interne recèle toujours un grand potentiel. Et les moteurs diesel ou turbo diesel représentent toujours une alternative impressionnante en général. Alliées au moteur diesel le plus propre jamais mis au point par Audi, les technologies de marche-arrêt et de désactivation des cylindres amélioreront davantage le rendement énergétique de ces puissants moteurs éconergétiques.

Photo: Mathieu St-Pierre