Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le « vrai » inventeur de l'automobile, Siegfried Marcus, est né un 18 septembre

Le « vrai » inventeur de l'automobile, Siegfried Marcus, est né un 18 septembre

Par ,

Siegfried Marcus, l’homme qui a inventé la première automobile à essence, a vu le jour le 18 septembre 1831 à Malchin, Grand-duché de Mecklembourg-Schwerin, en Allemagne. On doit à Marcus 4 des premiers véhicules à essence, dont la première automobile, construite en 1864, à être mue par un moteur à 1 cylindre à combustion interne.

Ne possédant pas d’embrayage, les roues arrière de l’engin devaient être surélevées afin de pouvoir démarrer la voiture. Marcus, insatisfait de ce premier test, démantela son invention et se consacra à d’autres projets. Il a fallu 10 ans pour qu’il fabrique son 2e véhicule, équipé d’un système électrique très évolué pour l’époque; cette voiture, fort probablement la plus vieille qui existe et qui fonctionne à l’essence, a été conservée au Musée technique de Vienne.

Première voiture avec moteur à essence de Marcus
Première voiture avec moteur à essence de Marcus, 1870 (Photo: Wikipedia)

Pourquoi n’en a –t-on jamais entendu parler?

Toutefois, le prestige que cette invention aurait pu apporter à Siegfried Marcus fut de courte durée. En 1938, les nazis se rendent au Musée dans le but bien précis de faire disparaître l'automobile de Marcus, mais ils ne parviennent pas à mettre la main dessus. Les responsables du Musée, voulant à tout prix préserver cette invention et faire en sorte que Marcus passe à la postérité, avaient emmuré l’engin dans l’une des caves.

La voiture réapparaîtra après la guerre; cependant, les nazis avaient réussi à emporter et à détruire tous les documents originaux, photographies et dépôts de brevet tant à Berlin qu’à Vienne. Ainsi, ces preuves disparues, les Allemands ont hissé au titre de premier véhicule à essence le tricycle de Gottlieb Daimler et de Karl Benz, fabriqué en 1885.

De plus, toutes les mentions historiques de Siegfried Marcus ont été retirées des livres d’histoire et des archives de l’époque; des centaines de documents ont ainsi été détruits par les nazis. Le nom de Siegfried Marcus a disparu de tous les manuels scolaires, remplacé par ceux de Daimler et Benz comme les inventeurs de l'automobile.

Des démarches ont été entreprises par des Allemands et des Autrichiens pour rétablir la vérité. En 1949, Mario Petrucci, un inventeur, a fait campagne pour qu’un monument à la mémoire de Siegfried Marcus retrouve sa place dans un cimetière de Vienne, car il n’avait pas échappé à la campagne de destruction des nazis.