Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les jeunes moins nombreux à posséder un permis

Les jeunes moins nombreux à posséder un permis

Par ,

En 1983, les adultes dans la vingtaine possédaient un permis de conduire dans une proportion de 94 %, selon une étude de la Michigan Transportation Research Institute ; en 2008, ils n'étaient plus que 84 %. Et il y a fort à parier que la proportion sera encore moindre en 2012. La plupart des pays industrialisés observent une baisse du nombre de jeunes possédant un permis de conduire. Que s'est-il passé?

Ce phénomène serait associé à un changement au niveau social. Avant, les jeunes avaient absolument besoin de leur véhicule pour pouvoir rencontrer leurs amis; maintenant, avec les téléphones cellulaires, l'internet et le nombre incalculable de médias sociaux, cette proximité physique n'est plus nécessaire, car ils peuvent demeurer en contact même à distance. De plus, presque la moitié des jeunes Américains préféreraient se payer une connexion internet plutôt qu'un permis de conduire...

La jeune génération ne veut pas du même mode de vie que leurs parents, à savoir la maison de banlieue et la voiture; ils ont tendance à être davantage urbains. Évidemment, cette tendance a un impact non seulement sur les ventes de véhicules, mais aussi sur les transports en commun. Autant il y a vingt ans une personne passait pour «pauvre» parce qu'elle voyageait en autobus, maintenant elle est perçue comme quelqu'un de socialement responsable.

Les voitures ne sont pas devenues l'ennemi public des jeunes, loin de là; cependant, ils n'en voient pas l'utilité à court terme. Une entrevue réalisée à l’émission Médium Large, sur la Première Chaîne de Radio-Canada, révélait que les jeunes adultes d'aujourd'hui n'attribuaient pas la même valeur sociale à l'automobile que leurs parents; plusieurs en effet préféraient voyager dans le monde que d'investir des milliers de dollars en frais d'assurance, d'entretien et de réparations pour une voiture. Lorsque viendra le temps de fonder une famille toutefois, l'achat d'une voiture sera vu comme nécessaire. Mais pour l'instant, bof...

clé auto

Et au Québec ?
Ici, les jeunes Québécois se ruent sur les permis de conduire. Selon un article paru dans La Presse le 9 mai dernier et citant madame Audrey Chaput de la SAAQ, il y avait 138 000 Québécois âgés entre 16 et 19 ans qui détenaient un permis de conduire en 2005; en 2010, ils étaient 187 053, en hausse de 35 %. Pourquoi? Il semblerait qu'il soit beaucoup plus difficile chez nos voisins du Sud de décrocher un permis de conduire : les règles d'obtention se sont resserrées, le nombre d'étapes pour avoir son permis a augmenté et le nombre d'heures de cours aussi.

Au Québec, de 1997 à 2010, rappelez-vous, les cours étaient facultatifs, ce qui pourrait expliquer en partie pourquoi les jeunes sont plus nombreux ici, proportionnellement, à décrocher leur permis. Peut-être se sont-ils rués justement avant que les cours ne redeviennent obligatoires, ce qui expliquerait la hausse de 35 %? Il serait intéressant de refaire une étude comparative dans quelques années, question de voir si les cours de conduite obligatoires ont eu un impact sur le nombre de permis délivrés.

Source: lapresse.ca