Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les nouvelles Mercedes-Benz Classe C encore plus économiques et nerveuses

Les nouvelles Mercedes-Benz Classe C encore plus économiques et nerveuses

Par ,

Tel que rapporté par Mercedes-Benz

Mercedes-Benz fait systématiquement appel à l’injection directe, une technologie qui permet d’améliorer la consommation d’essence. Auparavant, le quatre-cylindres à injection directe d’essence n’était offert que sur les modèles Classe C dotés d’une boîte automatique; désormais, ce moteur sophistiqué peut également animer les versions profitant d’une boîte manuelle à six vitesses et de la nouvelle fonction marche/arrêt ECO.

Photo: Mercedes-Benz

Par rapport à l’injection dans le conduit d’admission traditionnelle, l’injection directe permet un taux de compression plus élevé et améliore ainsi l’efficacité thermodynamique. En présentant la même puissance nominale que les modèles sortants, les quatre-cylindres à injection directe d’essence impressionnent aussi par leur couple plus élevé : les nouveaux modèles Mercedes-Benz offrent encore plus de plaisir de conduite tout en étant plus économiques et éconergétiques.

Le nouveau modèle C 200 CGI BlueEFFICIENCY présente une cylindrée de 1,8 litre et une puissance nominale de 184 ch, mais il ne consomme que 6,8 litres d’essence super sans plomb aux 100 kilomètres (cote combinée selon le nouveau cycle de conduite européen), soit environ 0,8 litre (10 %) de moins que le quatre-cylindres suralimenté à injection traditionnelle précédent. Les émissions de CO2 du modèle à injection directe jumelé à une boîte manuelle s’élèvent à 158 grammes par kilomètre (12 % de moins qu’auparavant). Malgré la consommation moins élevée, le couple maximal a bondi de 184,4 à 199,1 pi-lb, permettant à la nouvelle C 200 CGI d’accélérer de 0 à 100 km/h en 8,2 secondes, comparativement aux 8,6 secondes du modèle sortant.

Dans la C 180 CGI BlueEFFICIENCY, le moteur à injection directe d’essence produit 156 ch et, grâce à son couple plus élevé de 184,4 pi-lb (169,6 pi-lb sur le modèle précédent), la version manuelle boucle le 0 à 100 km/h une demi-seconde plus vite (9,0 secondes). Tout ça se traduit par une nervosité nettement supérieure ainsi qu’un haut degré de plaisir de conduite.

Dans les modèles C 180 CGI BlueEFFICIENCY et C 200 CGI BlueEFFICIENCY, une nouvelle fonction marche/arrêt conjuguée à une boîte manuelle à six vitesses complète le puissant moteur à injection directe d’essence et permet d’en réduire la consommation. Le moteur est automatiquement éteint lorsque la voiture tourne en roue libre à l’approche d’un feu de circulation – dès que sa vitesse tombe en dessous de 8 km/h – une fois que le conducteur a appuyé sur les freins et mis la voiture au neutre. Ensuite, le moteur redémarre immédiatement lorsque le conducteur pèse sur l’accélérateur ou la pédale d’embrayage. Un témoin lumineux dans le bloc d’instruments indique la disponibilité de la fonction marche/arrêt ECO.

La C 220 CDI BlueEFFIENCIENCY : la Classe C la plus économique de tous les temps
Cette efficace fonction de marche/arrêt est également utilisée dans le nouveau modèle Mercedes-Benz C 220 CDI BlueEFFICIENCY doté d’une boîte manuelle à six vitesses et présentant une cylindrée de 2,143 cm3, une puissance nominale de 170 ch et un couple maximal de 295 pi-lb : la berline est ainsi en mesure de bondir de 0 à 100 km/h en 8,4 secondes.
Or, sa cote combinée de consommation ne s’élève qu’à 4,4 litres aux 100 km, soit 0,4 litres de moins qu’avant, et ses émissions de CO2 passent ainsi de 127 g/km à 117 g/km. Traduction : la nouvelle C 220 CDI BlueEFFICIENCY avec fonction marche/arrêt est la Classe C la plus économique de tous les temps.

La C 250 CDI 4MATIC BlueEFFICIENCY: quatre cylindres et quatre roues motrices
Les caractéristiques clés de ce modèle comprennent une grande efficacité, un faible poids et une architecture compacte. Le système 4MATIC est toujours actif, répondant instantanément et assistant en tout temps le conducteur lors de conditions météo difficiles, tant dans la pluie que sur la glace noire et la neige, lui permettant de gérer les situations critiques de façon sécuritaire et avec confiance. De plus, Mercedes-Benz marie de série la transmission intégrale au contrôle électronique de la stabilité ESP et l’antipatinage 4ETS, qui permet le freinage mesuré des roues patinant et augmente ainsi le couple d’entraînement envoyé aux roues ayant une bonne adhérence. À cet égard, le système 4ETS produit le même effet qu’un différentiel autobloquant traditionnel tout en offrant un meilleur confort aux passagers que les autres véhicules à transmission intégrale. La C 250 CDI 4MATIC BlueEFFICIENCY profite par ailleurs d’une boîte automatique à sept vitesses de série.