Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lotus City Car Concept : une Lotus pour la plèbe?!

Lotus City Car Concept : une Lotus pour la plèbe?!

Par ,

Au Mondial de l’automobile 2010, à Paris, le fabricant britannique Lotus a bouleversé l’ordre établi en ne dévoilant rien de moins qu’une gamme entière de nouvelles voitures. On a levé le voile sur cinq coupés et berlines de haute performance que produira bientôt le fabricant de Hethel. Et, comme le veut la tradition chez Lotus, chacune porte un nom commençant par la lettre E : Esprit, Elan, Elite, Elise et Eterne.

Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com

Ce super spectacle comprenait pourtant une sixième vedette; un petit prototype qui, lui, n’avait rien d’un bolide. De conception plus humble, cette microvoiture se veut même abordable et, si elle atteint le stade de la production, on la prisera pour une performance généralement ignorée dans le cas d’une Lotus : de faibles émissions de CO2! D’ailleurs, est-ce pour la distinguer des bolides de la marque qu’on a baptisé la City Car d’un nom qui n’a même pas de lettre E?

Vitrine de technologie
Ce véhicule concept est une vitrine pour certaines technologies d’intégration électriques et électroniques développées par Lotus Engineering.

Sa conception mise sur un nouveau groupe motopropulseur hybride rechargeable (essence/électrique) baptisé « Lotus Range Extender ». Il est constitué d’un tricylindre de 1,2 litres alimenté à l’éthanol, au méthanol ou à l’essence. Ce moteur de 48 chevaux est jumelé à un moteur branché sur une batterie ayant une capacité de 14,8 kWh (d’un type non spécifié par Lotus).

En mode électrique et dans les meilleures conditions, la City Car peut parcourir jusqu’à 100 kilomètres. Voilà qui pourrait suffire pour une majorité de citadins qui doivent faire l’aller-retour de la maison au travail quotidiennement. Le tricylindre, par ailleurs, justifie le nom du groupe motopropulseur (« Range Extender », pour portée accrue), puisqu’il permet au petit véhicule d’étendre son autonomie jusqu’à 500 kilomètres, c’est à dire lorsque la batterie est déchargée et qu’il faut se rendre plus loin.

Dans son communiqué, le fabricant se garde de lancer un chiffre de consommation réelle. Il n’hésite pas, cependant, à affirmer que cette micro voiture, qui pèse moins de 1400 kilos, ne manque pas de souffle. En mode électrique, ses 177 livres-pied de couple développé presque instantanément lui permettraient même d’accélérer de 0 à 50 km/h en 4.5 secondes et de 0 à 100 km/h en 9 secondes.

Photo: Lotus