Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La NHTSA utilisera des mannequins aussi aux places arrière

La NHTSA utilisera des mannequins aussi aux places arrière

Par ,

Les services de transport de type UBER connaissent une croissance fulgurante, et c’est pourquoi la NHTSA envisage de procéder dorénavant à des tests de collision avec des mannequins (crash test dummies) installés aux places arrière, selon Automotive News. Auparavant, l’Agence n’effectuait que des tests pour les sièges du conducteur et du passager.

« Les gens présument que les cotes de sécurité 5 étoiles valent pour l’ensemble des places assises, alors que ce n’est pas le cas », soutient Kristy Arbogast, directrice technique du Centre de recherches sur les blessures de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie. « Les sièges arrière n’ont pas été testés ».

La montée en force des différents services de taxi et d’autopartage font en sorte que de plus en plus de gens se retrouveront sur les banquettes arrière, qui devront faire l’objet d’une sécurité accrue, selon plusieurs spécialistes. À l’heure actuelle, il semble difficile de mettre en place aux places arrière toutes les mesures de protection qui existent sur les sièges situés à l’avant.

Les tests menés avec les mannequins assis à l’arrière permettront d’évaluer le type et la gravité des blessures auxquels sont soumis les passagers arrière, et de développer de nouvelles technologies visant à protéger davantage tous les occupants des véhicules.