Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda introduira sa nouvelle mini-fourgonnette au Canada en 2005

Mazda introduira sa nouvelle mini-fourgonnette au Canada en 2005

Mazda ajoutera une mini-fourgonnette à son écurie l'année prochaine en lançant la Mazda5 Par ,

Mazda ajoutera une mini-fourgonnette à son écurie l'année prochaine en lançant la Mazda5

La nouvelle Mazda5 permet d'accueillir sept occupants (2-3-2), précise le constructeur japonais détenu par Ford, bien que trois d'entre eux devront être des jeunes enfants. En effet, elle est de la même largeur que la familiale compacte Mazda3.

La compagnie tient à justifier cet espace plus restreint en soulignant que "l'ambiance à l'intérieur de l'habitacle favorisera une communication libre entre tous les occupants".

La mini-fourgonnette Mazda5 semble par contre de distancer du slogan "Vroum-Vroum" de Mazda. La compagnie avoue d'ailleurs elle-même que, "dans l'ensemble, la Mazda5 est un véhicule dont la personnalité s'oriente davantage vers l'aspect utilitaire et la communication entre les passagers que les autres modèles lancés depuis que Mazda a adopté sa philosophie Vroum-Vroum".

Grosso modo, la Mazda5 est censée "combiner fonctionnalité et confort intérieur remarquables à une conduite véritablement plaisante, le tout dans un style propre et élégant".

On parle d'un véhicule qui est plus étroit que tout autre dans sa catégorie. La Mazda5 est haute de 1 620 mm et large de 1 755 mm; elle fait 4 505 mm de long avec un empattement de 2 750 mm. Autrement dit, elle est plus longue de 85 mm et plus haute de 155 mm par rapport à la Mazda3, mais les deux sont de la même largeur.

En dépit du long empattement, Mazda soutient que la Mazda5 possède "un excellent rayon de virage de seulement 5,3 mètres, ce qui en fait un véhicule étonnamment facile à manoeuvrer pour tout conducteur".

Évidemment, ses deux portes coulissantes rendent facile l'accès à la deuxième rangée de sièges, mais Mazda précise aussi qu'un "mécanisme commandé par un seul bouton permet de libérer la voie pour la troisième rangée - et de simplifier l'embarquement et le transport des enfants".

La deuxième rangée de sièges comprend peut-être la caractéristique la plus unique de la Mazda5: un siège "Karakuri" qui se déplie à partir du siège de gauche pour asseoir un passager entre les deux sièges de la deuxième rangée.

Mazda affirme que "des efforts soutenus ont été consentis afin d'assurer un maximum d'espace pour la tête et les jambes tout en procurant une position haute et confortable pour les passagers de la troisième rangée".

Les cinq sièges arrière peuvent facilement être adaptés en une variété de positions pour garantir une utilisation optimale de l'espace. Mazda ajoute qu'en plus de leurs fonctions coulissante et inclinable, ceux de la deuxième rangée sont munis d'un dispositif à double rabat.

Pour rendre possible cette versatilité, Mazda a dû "surmonter un certain nombre de contraintes", dont le développement d'un réservoir à essence discret (mais tout de même convenable pour de longs périples) afin d'accommoder un plancher bas pour l'habitacle.

Le directeur de programme de la Mazda5, Kenichi Fekunaga, dit que son objectif principal était de concevoir "une mini-fourgonnette dynamique et communicatrice offrant une fonctionnalité agréable pour les occupants. Elle permet à ceux-ci d'interagir entre eux le plus confortablement possible".

"Dynamique" ne veut pas dire "Vroum-Vroum". Fekunaga mentionne que, dans le cas de la Mazda5, "dynamique signifie fiable, maniable et innovatrice. Le produit final a été obtenu sans compromettre le besoin d'une accélération vive et d'un maniement naturel et rassurant, à la fois pour le conducteur et les passagers".

Fekunaga avance de plus que le design "très berline" du groupe d'instruments et "la silhouette dégagée du haut du tableau de bord procurent une visibilité claire qui sera appréciée des anciens propriétaires de berlines".

Le centre du tableau de bord de la Mazda5 a été relevé de sorte que les commandes soient plus accessibles pour le conducteur, ce qui réduit le temps passé à jouer avec les pitons et augmente celui consacré à observer la route.

Cette console inclut également le levier de vitesses, une disposition peu conventionnelle en Amérique du Nord et qui ne fait d'ailleurs pas beaucoup l'unanimité chez les consommateurs. Pourquoi l'avoir fait alors? Fekunaga prétend que la décision repose sur "une analyse du mouvement des muscles lors de l'opération du levier".

Alors que le confort intérieur et la versatilité étaient des priorités dans le développement de la Mazda5, le directeur explique que le véhicule "doit toujours être à la hauteur de la réputation de Mazda au niveau du dynamisme de la conduite ainsi que de la docilité du freinage et du maniement".

Les moteurs à quatre cylindres et 16 soupapes ont été modifiés pour livrer une performance optimale. Ils sont couplés à une transmission manuelle à cinq vitesses des plus douce.

Le plus petit moteur - 1,8 litre - met à la disposition de la Mazda5 115 chevaux à 6 000 rpm et un couple d'environ 120 lb-pi à 4 200 rpm. Quant au plus gros moteur - 2,0 litres -, il développe 145 chevaux à 6 000 rpm et un couple d'environ 145 lb-pi à 4 500 rpm.

Les spécifications complètes de même que les prix exacts de la Mazda5 seront annoncés dès que la date de sa disponibilité se rapprochera. Néanmoins, il est raisonnable de croire que la nouvelle mini-fourgonnette coûtera plus cher que la Mazda3 mais moins que la Mazda6, ce qui veut dire quelque part entre 25 000 $ et 30 000 $.

Traduction libre : Auto123

Gallerie de l'article