Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nouveauté chez Cadillac: le roadster XLR-V

Nouveauté chez Cadillac: le roadster XLR-V

Par ,

Pour la plupart de ses acheteurs, la nouvelle série V du roadster Cadillac XLR sera séduisante principalement à cause de sa capacité à accélérer de zéro à 100 km/h en cinq secondes. Par contre, Jim Taylor tient à ce que vous en sachiez un peu plus au sujet de la voiture.

(Photo: General Motors)
(Cadillac promet avec sa «V» une accélération en deçà de cinq secondes mais de zéro à 60 mi/h, soit 3,5 km/h de moins que la référence habituelle de 100 km/h. Donc, attendez-vous à ce que les chronos soient un peu moins rapides.)

Taylor, au cas où vous l'ignoriez, est natif de Peterborough, en Ontario; c'est lui qui est le directeur général de Cadillac. S'il en est un sur qui nous pouvons nous fier, c'est bien lui -- du moins espérons-le.

Avant d'aborder les diverses autres facettes du modèle XLR-V, continuons de traiter de sa performance en termes de puissance.

Pour ce modèle, Cadillac a eu recours au plus jeune membre de la famille de moteurs Northstar, le V-8 de 4,4 litres à double arbre à cames en tête (DACT). Toutefois, il est maintenant équipé d'un compresseur à refroidissement d'air et à distribution positive qui développe plus de chevaux que tout autre moteur Cadillac de série jamais produit. Il est relié à une transmission automatique à six vitesses.

Baptisé V-8 Northstar SC (pour suralimenté), ce moteur développe 440 chevaux à 6400 rpm et un couple de 425 lb-pi à 3600 rpm -- des chiffres qui demeurent approximatifs pour l'instant. Quand les cotes officielles seront dévoilées, cependant, il est extrêmement improbable que la puissance soit moindre et fort probable qu'elle soit supérieure. Ce qui est important de savoir au sujet de la puissance du moteur, c'est que 90 % du couple est disponible entre 2200 et 6000 rpm, bon pour assumer
(Photo: General Motors)
pratiquement toutes les tâches quotidiennes d'une voiture nord-américaine.

Néanmoins, Taylor signale que le V-8 Northstar SC se résume à beaucoup plus que des chevaux et du couple. «Le moteur à DACT comprend la technologie de calage variable des soupapes qui permet une performance de pointe époustouflante tout en préservant le raffinement et la qualité auxquels on s'attend d'une marque de luxe», dit-il.

Par surcroît, «la sensation d'embrayage raffinée est le produit d'un calibrage électronique attentif du moteur et de la transmission. Lors des embrayages, la puissance est instantanément diminuée et ensuite progressivement redistribuée afin de rendre les changements de rapport quasi imperceptibles.»

Ce doux embrayage sera assuré par une transmission 6L80 qui, au dire de Taylor, est l'une des automatiques les plus avancées sur le plan technologique dans toute l'industrie. Elle se sert d'une opération d'embrayage à embrayage ainsi que d'un contrôleur de transmission de 32 bits avancé et intégré pour offrir des changements de rapport fluides et précis.

Taylor mentionne que la 6L80 incorpore également une foule de dispositifs avancés qui rehaussent la conduite, notamment l'Algorithme de changement de vitesse sport (PAS), l'Algorithme de performance (PAL) et le mode manuel (DSC).