Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les 2 superbes prototypes Mazda de Tokyo expliqués en détail

Les 2 superbes prototypes Mazda de Tokyo expliqués en détail

Mazda à l’avant-plan grâce à des designs spectaculaires Par ,

Tokyo, Japon — Personne ne peut nier que Mazda fabrique de belles voitures et de séduisants véhicules utilitaires. Il suffit de les comparer avec les modèles de la concurrence pour voir à quel point la différence de style est frappante. Comme toute bonne compagnie avant-gardiste, Mazda travaille bien et fort pour bâtir son image et ses technologies de demain.

Rappelez-vous le début des années 2000. En très peu de temps, les nouvelles Mazda6, RX-8 et Mazda3 sont arrivées sur la scène et ont marqué un pas de géant dans leurs catégories respectives en termes de design. Puis, vers la fin de la décennie, Mazda a innové avec KODO et on connaît la suite.

Normalement, les designers ne se tournent pas vers le passé, à moins de vouloir ressusciter un vieux produit. Les gens de Mazda, malgré leur approche très avant-gardiste, ont toutefois décidé de se laisser inspirer par le passé et la tradition japonaise pour écrire le prochain chapitre du design KODO.

Le directeur du design de Mazda, Ikuo Meada, reconnaît l’importance de laisser le design d’une voiture parler de lui-même dans les années à venir. Ladite tradition japonaise mise sur la simplicité et la dignité, ce qui donne des créations empreintes de calme et d’élégance. Prenez par exemple les fameux jardins japonais; impossible de ne pas être imprégné par la sérénité des lieux et de ne pas se sentir zen.

Mazda Coupé Vision
KODO 2.0, qui se résume par « l’art de la voiture », repose sur des designs élégants et épurés. Trop souvent, les designers sont tentés d’embellir leurs prototypes en ajoutant d’énormes surfaces et lignes de relief ou encore toute autre forme d’extravagance visuelle. Jetez un coup d’œil au Mazda Coupé Vision, dévoilé la semaine dernière au Salon de l’auto de Tokyo 2017, et je parie qu’il saura capter toute votre attention quand même.

Ce prototype de voiture à 4 portes risque fort de servir d’inspiration à la future Mazda6. C’est surtout la première incarnation de KODO 2.0. Ses lignes sont tellement fluides qu’on a l’impression de voir des courbes partout.

La partie entre les roues avant et arrière est celle qui trompe le plus. Quand la lumière et les ombres dansent sur la carrosserie, on dirait que les portières sont largement sculptées, alors qu’en fait elles sont à peine courbées. Le tout est inspiré du sori, l’épée du samurai dont la courbure est extrêmement fine. Une véritable œuvre d’art. 

Mazda Kai
Aussi sublime que soit le Coupé Vision, c’est l’autre prototype Mazda du Salon de l’auto de Tokyo qui m’a le plus fasciné. Appelé Kai, il signale la prochaine génération de la Mazda3 Sport à hayon. Encore une fois, c’est la magie de KODO 2.0 : on a l’impression que la voiture est jonchée d’arêtes, de formes et de prises d’air, mais en réalité, c’est tout le contraire. Tu parles d’une illusion!

En regardant le Mazda Kai de plus près, on croirait voir un bolide coulé entièrement dans un même moule, et ce, malgré les blocs optiques encastrés. Les feux arrière sont d’ailleurs ce que je préfère dans ce design : ils semblent avoir été pressés dans leur emplacement quand le métal était encore chaud.

La présentation soignée et épurée de la cabine se veut aussi dynamique que rafraîchissante. L’écran d’infodivertissement est totalement et parfaitement intégré dans le tableau de bord biétagé, ce qui laissera le conducteur se concentrer bien comme il faut sur la route devant lui.

Cette voiture ne fera qu’une bouchée de ses rivales uniquement par son style… à moins qu’une autre compagnie décide de redoubler d’effort côté design. Or, Mazda pourra ensuite riposter avec SKYACTIV-X. 

SKYACTIV-X
Il s’agit d’une nouvelle technologie de pointe ultra complexe, mais dont les objectifs sont très simples : plus de performance, consommation réduite et moins d’émissions.

Grosso modo, SKYACTIV-X représente l’évolution ultime du moteur à combustion. On a droit au meilleur des 2 mondes, soit la puissance à haut régime du moteur à essence et le couple à bas régime du moteur diesel. 

Le plus intéressant dans tout ça, peut-être, c’est qu’il y aura beaucoup d’applications possibles dans le futur. Le châssis SKYACTIV, qui recevra le X, sera capable d’accueillir un système hybride, un rouage intégral et plus encore. Bref, une Mazda3 hybride à 4 roues motrices pourrait s’en venir prochainement.

Les autres détails concernant le Mazda Kai et la future Mazda3 se font rares. Le rendement du moteur reste à préciser, mais sa cylindrée sera sans doute de 2,0 litres en Amérique du Nord. Quant à la date de commercialisation, prévoyez 2019 (pour l’année-modèle 2020).

Les récents modèles de série de Mazda sont restés assez fidèles aux prototypes qui les ont devancés, alors ça augure très bien pour la prochaine Mazda3.