Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mondial de Paris 2010 : Renault Mégane RS 2011

Mondial de Paris 2010 : Renault Mégane RS 2011

Séduit par une Parisienne Par ,

Dès que j’ai posé le regard sur les premières images de la Mégane RS à la fin 2009, j’étais perdu. Je craque pour tout ce qui a un hayon, qu’il s’agisse d’une familiale ou autre, mais quand on l’accompagne de grosses jantes, d’un aileron, de freins charnus, d’une puissance belligérante et d’une robe somptueusement sculptée, là, je fonds. À mon avis, la seule ombre au tableau c’est la transmission intégrale, mais je peux certainement pardonner Renault à cet égard.

Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com

La RS est l’ultime Mégane. Svelte et racée au départ, cette voiture compacte se décline en quatre versions : des trois et cinq-portes à hayon, une familiale et un coupé décapotable. La RS, elle, n’arrive qu’en modèle trois-portes à hayon.

Vous l’aurez deviné, RS signifie Renault Sport, une paire de mots qui a beaucoup de poids dans le domaine du sport automobile. Vous comprendrez donc pourquoi la Mégane RS est si spéciale.

Les performances commencent toujours par la mécanique. La RS est animée par un quatre-cylindres turbo de 2,0 litres qui crache 250 ch et 250 pi-lb de couple. Le tout est acheminé aux roues avant par une bonne vieille boîte manuelle à six rapports, et selon Renault, la RS bondira de 0 à 100 km/h en 6,1 secondes.

Les lignes plongeantes de la voiture sont mises en valeur par les jantes de 19 pouces noir et argent. Drapée d’une robe jaune éclatante, une teinte qui fait très « Renault Sport », avec une calandre noire d’autant plus frappante. L’aileron un peu moins que subtil fixé au hayon s’agence à un becquet arrière se pointant sous le pare-choc, où loge l’embout d’échappement central surdimensionné. L’élément esthétique le plus distinctif est peut-être les ailettes au bas des portières; elles serviraient à diriger l’air par dessus et autour des grandes ailes bombées. Peu importe, elles vont très bien à la Mégane.

Parmi les autres améliorations chez la RS, notons de fabuleux sièges Recaro rappelant ceux de la Mitsubishi Lancer EVO. Une fois à bord, le conducteur (je ne peux qu’espérer avoir l’honneur un jour) est placé devant un volant adhérent piqué de jaune ainsi qu’un tachymètre sur fond jaune très à propos.

La Mégane RS représente la réponse de Renault aux Volkswagen Golf R, Subaru WRX STI et Mitsubishi Lancer EVO de ce monde. Si ses performances et son comportement routier reflètent sa présence et son charisme, la RS doit se conduire avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles!

Jetez un coup d’œil sur la galerie de photos du Mondial de Paris 2010.

Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com

Gallerie de l'article