Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Montréal veut organiser une course de voitures électriques

Montréal veut organiser une course de voitures électriques

Par ,

Quelques mois après avoir réglé le dossier du nouveau contrat de 10 ans du Grand Prix de Formule 1 du Canada, le maire de Montréal, Denis Coderre, affirme que sa ville désire maintenant organiser une course de voitures électriques.

Non, pas une course de LEAF, Volt ou Tesla, mais pour des monoplaces – des bolides à roues découvertes comme le sont les Formule 1. 

La FIA a lancé cette année le premier championnat réservé à ces voitures, la Formule E, des bolides à propulsion entièrement électrique.

Le fond de la voiture est rempli de batteries, et le moteur électrique permet à la voiture d’atteindre 230 km/h.

Toutes les courses de ce championnat sont tenues sur des circuits urbains temporaires situés dans des centres-villes de métropoles comme Londres, Berlin, Long Beach et Buenos Aires.

Le but de la FIA est de démontrer aux citadins que, contrairement aux idées préconçues, les véhicules électriques peuvent être performants et agréables à conduire.

Mais voilà, organiser une telle course d’une seule journée coûte extrêmement cher. Il faut bloquer la circulation automobile, installer des rails et des grillages de sécurité, louer et monter des gradins, engager du personnel, promouvoir la course, obtenir des permissions, se procurer des assurances responsabilité, etc.

Avec cette course, le maire Coderre veut montrer au reste du monde que Montréal, et le Québec sont à la pointe du développement électrique. C’est louable.

Toutefois, il faudra toutefois bien analyser les coûts et s’assurer que la tenue d’une telle course ne vienne pas alourdir notre fardeau fiscal. Surtout quand notre fournisseur unique d’électricité nous refile une hausse de tarif une après une l’autre...

 

Photo:  WRI2