Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Netlift, ou comment «covoiturer» autrement

Netlift, ou comment «covoiturer» autrement

Par ,

Le covoiturage devient de plus en plus populaire, tant auprès de la population en général que des compagnies, qui sont nombreuses à offrir un système du genre à leurs employés. Qu'à cela ne tienne, une entreprise québécoise a lancé, lundi à Montréal et mardi à Québec, Netlift, un système de covoiturage multimodal sans précédent. Netlift est la seule plateforme au monde qui permet de connecter un trajet en covoiturage avec un trajet en transport en commun.

Quel est son fonctionnement? Rien de plus simple: le passager enregistre sa demande de trajet par l'intermédiaire de l'application mobile ou du Web; lorsqu'un automobiliste accepte sa demande, le passager clique sur départ, et à la fin du trajet, il clique sur «arrivée» s'il est parvenu à destination, ou sur «transfert» s'il prend le transport en commun pour poursuivre son trajet. Fait intéressant, c'est le passager qui suggère le montant qu'il estime raisonnable pour le trajet demandé; de ce montant, 70 % revient au conducteur et 30 % à Netlift.

Netlift
Photo: Netlift

Mais là où nous pensions avoir tout vu en termes d'innovations, voilà qu'on nous apprend qu'il est possible pour les passagers réguliers (à plus de dix passages par mois) d'accumuler des crédits de CO2 et d'en faire ainsi bénéficier les conducteurs, qui reçoivent ainsi non plus 70 %, mais bien 85 % de redevances!

«Passagers et conducteurs contribuent également de façon concrète et mesurable à la réduction de la consommation de CO2, un des principaux gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique» selon Marc-Antoine Ducas, président et fondateur de Netlift.

L'accès au service ne se fait que sur invitation, par l'intermédiaire d'une connaissance ou d'une entreprise membre du réseau; il est en outre possible de lancer une recherche sur Facebook pour voir si certains de ses contacts sont membres de Netlift. De plus, l'entreprise a mis sur pied un système d'évaluation des utilisateurs, sur la ponctualité, la courtoisie, la vitesse de réponse, etc.; ainsi, le niveau de confiance est augmenté de part et d'autre.

Parmi les entreprises membres de Netlift, notons l’Université de Montréal, HEC Montréal, l’École Polytechnique de Montréal et Dale Parizeau Morris MacKenzie ainsi que le Parc technologique de Québec, entre autres. Des pourparlers sont présentement en cours avec d’autres organismes afin d’augmenter le rayonnement de Netlift. L'objectif est d'avoir un bassin de 600 000 utilisateurs la première année, dont 2000 usagers réguliers; l'entreprise espère doubler ce chiffre d'ici deux ans.

NetliftAuto solo
Transport en commun
(TEC)
Train
(zone 5 AMT)
0,06 $ à 0,10 $
par km
0,10 $ à 0,45 $
Par km
+stationnement
+ péage
121 $ par mois
(6,00 $ par jour)
142 $ par mois
(TRAM)
2,75 $ par trajet
5,50 $ par jour
4,00 $ à 18,00 $
par jour
7,00 $ par trajet
(unitaire)
3,50 $ par trajet
7,00 $ par jour

« Netlift mise sur le concept de transport social en offrant une plateforme dynamique multimodale qui vient optimiser les sièges vacants dans les véhicules en déplacement, favoriser le partage des voies réservées et réduire les émissions de CO2. Netlift se positionne ainsi comme l’application de covoiturage la plus intuitive et conviviale à utiliser sur le marché. » termine monsieur Ducas.

Longue vie à cette initiative de transport durable qui, espérons-le, étendra ses ramifications ailleurs au pays et dans le monde.

Source: Netlift