Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

New York 2015 : Infiniti QX30 Concept et QX50 2016

New York 2015 : Infiniti QX30 Concept et QX50 2016

Par ,

Jusqu'ici, l'année-modèle 2015 est celle des petits véhicules utilitaires, plus précisément les compacts et les sous-compacts. Au cours des 9 derniers mois seulement, j'en ai essayé une bonne demi-douzaine — soit de tout nouveaux modèles ou d'autres qui ont été redessinés — et ce qui s'en vient s'annonce tout aussi intéressant.

Infiniti et Nissan sont sur une méchante lancée en ce moment, enregistrant des ventes à la hausse de mois en mois et par rapport aux années précédentes. Le lancement de 2 nouveaux utilitaires n'aurait pas pu mieux tomber!

Infiniti QX30 Concept
Quel beau petit véhicule! Même s'il ne s'agit que d'un prototype pour l'instant, il arrive juste à point et connaîtra assurément du succès une fois produit. La Salon de l'auto de New York marque ses débuts nord-américains après une première mondiale à Genève au début de mars.

L'Infiniti QX30, qui devrait apparaître chez les concessionnaires en 2016, partage l'essentiel de son architecture et de ses composantes avec la future Q30 (ainsi qu'avec le Mercedes-Benz GLA). Évidemment, il adopte une vocation plus utilitaire et une garde au sol plus généreuse.

Rivaliser avec les Lincoln MKC, BMW X1, Lexus NX et Audi Q3 de ce monde ne sera pas facile, bien sûr, mais Infiniti n'a pas peur. Si le modèle de série ressemble de près au superbe QX30 Concept, nous en verrons beaucoup sur la route. 

Au-delà d'un design accrocheur, le QX30 profitera d'un moteur turbocompressé de 2,0 litres — le premier 4-cylindres chez Infiniti depuis la G20 du début des années 1990, je crois. La puissance devrait excéder les 225 chevaux, soit bien assez pour mouvoir ce petit multisegment.

Infiniti QX50 2016
Le « vieil » Infiniti EX35 a été un pionnier de la catégorie des utilitaires compacts de luxe en 2008, offrant des commodités haut de gamme, de la puissance, un certain prestige et beaucoup de performance. Malheureusement, il n'a pas récolté le succès qu'il méritait.

Cette fois-ci, Infiniti prend les grands moyens pour impressionner les consommateurs. Le nouveau QX50 2016 comble l'une des principales lacunes du EX35 — le manque d'espace — en adoptant un empattement plus long de 80 millimètres et une longueur accrue de 113 millimètres. Résultat : l'habitacle passe de 3 033 à 3 268 litres et ce sont surtout les passagers arrière qui en bénéficieront.

En matière de puissance, le vénérable V6 de 3,7 litres effectue un retour, et ce, pour de bonnes raisons. Ses 325 chevaux et 267 livres-pied de couple se traduisent par de fougueuses accélérations; en fait, le QX50 est de loin l'un des modèles les plus puissants de sa catégorie. À cela s'ajoute une fantastique boîte automatique à 7 rapports avec mode manuel et correspondance du régime en rétrogradation. De toutes les automatiques conventionnelles sur le marché, celle-ci figure parmi les meilleures en termes de dynamisme et de sensation.

De série, l'Infiniti QX50 2016 comprend la transmission intégrale intelligente de la compagnie, le tout assorti d'un système de répartition active du couple. Avec la berline Q50, les roues arrière sont privilégiées, ce qui rehausse la sportivité, alors attendez-vous à quelque chose de semblable avec le QX50.

La tenue de route devrait être digne des récents produits d'Infiniti. La suspension entièrement indépendante contribuera sans doute à offrir une maniabilité précise et de belles sensations sur la route sans toutefois compromettre le confort de roulement — un aspect très important pour les acheteurs de multisegments compacts de luxe.

Quant au design, le QX50 2016 marque une légère évolution par rapport à l'EX35. Il n'incarne pas la nouvelle thématique d'Infiniti, mais la future génération devrait corriger le tir dans les prochaines années, s'inspirant du QX30. Entretemps, le QX50 risque de paraître un peu démodé.

L'Infiniti QX50 2016 sera disponible en une seule version, mais avec 3 ensembles : Premium, Navigation et Technologie.