Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Sentra 2000-2006 : occasion

Nissan Sentra 2000-2006 : occasion

Sportive et confortable, la Sentra est quand même accompagnée d'une longue liste de rappels Par ,

L'ancienne génération de la Sentra était venue remplacer l'Altima dans la catégorie des voitures compactes, cette dernière ayant elle aussi pris de l'expansion au début du millénaire au point de se classer parmi les intermédiaires. Bien sûr, aujourd'hui, ces deux berlines sont encore plus grosses, ce qui a laissé de la place pour accueillir un nouveau modèle d'entrée de gamme, la Versa, à cheval entre les segments sous-compact et compact.

La Sentra rivalise avec les Civic, Corolla et Focus de ce monde, mettant à profit la sportivité typique de Nissan pour se démarquer. Cela dit, personne n'a jamais acheté une Sentra parce qu'elle était excitante ou très spacieuse. En revanche, elle offre une conduite honnête et confortable, le tout assorti d'une puissante motorisation.

Nissan Sentra 2004

Une paire de moteurs à quatre cylindres alliant performance et économie a été offerte entre les années 2000 et 2006. Le premier, de 1,8 litre, développait 126 chevaux et 129 lb-pi de couple. En option, le moteur de 2,0 litres générait 145 chevaux et un couple de 136 lb-pi. Il représentait le summum de la gamme jusqu'à l'arrivée des versions SE-R et SE-R Spec V en 2002.

Quelle que soit la version, les propriétaires mentionnent souvent que la Sentra est plutôt généreuse côté équipement et plaisir. Autrement dit, cette voiture est à considérer si vous recherchez un bon rapport qualité/prix et un certain agrément de conduite. L'économie d'essence, elle, se situe dans la moyenne. Songez à une Sentra SE-R si vous désirez une berline compacte à la fois performante et abordable pour transporter votre jeune famille.

Historiquement, la fiabilité de la Sentra est assez bonne, mais les modèles de la génération 2000 à 2006 ont été produits au Mexique et ils venaient souvent avec plusieurs problèmes agaçants. La liste de rappels le confirme.
Ainsi, sur certains exemplaires, la mousse utilisée pour le revêtement intérieur de la boîte du module de gestion du moteur dégage du soufre en vieillissant. Si une des résistances («resistors») se trouvant à l'intérieur du module est fissurée en surface, le gaz pourrait causer la corrosion de la résistance. Cela peut entraîner l'allumage du témoin de vérification du moteur («Check Engine»), des difficultés de conduite (instabilité du ralenti, faibles accélérations) ou encore un calage du moteur sans avertissement pendant que le véhicule est en marche. Heureusement, le correctif est facile à apporter.