Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Patrick Carpentier : Le talentueux sympathique

Patrick Carpentier : Le talentueux sympathique

Par ,

J'ai eu le privilège de côtoyer Patrick pendant une heure vendredi soir après qu'il ait obtenu sa position de tête. Il flottait dans le bonheur, accompagné d'Annick, sa charmante épouse, ainsi que de Robert Desrosiers, son ami et gérant, et de sa conjointe. Ce n'est pas la première fois que j'ai le plaisir de côtoyer Patrick lors d'événements liés au domaine de l'automobile. Il a parrainé, entre autres, une campagne de publicité pour inciter les jeunes à découvrir et à embrasser les métiers de l'automobile.

Patrick en pleine séance de signatures.

Un être généreux

J'admire Patrick pour son énergie et son dévouement. Il est un atout important pour ses commanditaires, car il leur rend bien leur soutien. Il dit oui, se rend disponible, rencontre les amateurs, signe des autographes avec le sourire, une simplicité et une amabilité peu communes. Ne vous demandez pas alors pourquoi on l'aime. Je lui demandais comment il faisait pour tenir le coup, lui qui avait passé la semaine dans des séances de signature (magasins Zellers, concessionnaires Dodge). Il venait de signer le meilleur temps aux qualifications de l'épreuve Busch Napa 200 et avait participé à une épreuve de la série Grand-Am Rolex où il avait cédé le volant de sa Pontiac Riley au moment où il détenait la deuxième portion. Il m'a simplement répondu qu'avec de tels résultats, il roulait sur l'adrénaline (avec un peu de jus de canneberge aussi). Mais il a fait montre de sagesse en quittant très tôt le souper pour aller se reposer et se préparer à sa course du lendemain. Il devait participer à plusieurs autres séances de signature samedi avant l'épreuve de 16 heures. Comme il n'avait pu aller visiter les enfants de l'hôpital Sainte-Justine, il a confirmé à Annick qu'il avait promis d'y aller dimanche. Patrick est aussi un homme de parole.

Patrick vient de qualifier sa voiture en position de tête.

Pilote très talentueux

Si dévoué, si calme (mais passionné), il me renverse par son équilibre et son sens de l'attaque. Sur une piste, tout en étant un gentleman (il l'a encore démontré ce week-end), il n'hésite pas à foncer, à trouver le trou pour être en tête. Une autre de ses grandes qualités est sa polyvalence : il a couru en Atlantique, en Champ Car, en IRL et en endurance (2e aux 24 heures de Daytona) pour s'adapter en trois jours à sa Dodge Charger no 22. Il peut rouler sur une piste, sur terre battue à moto, sur une piste ovale. Il prend soin de sa mécanique; il sait traduire à ses ingénieurs et mécanos les problèmes de sa voiture. Que demander de mieux ? Enfin, la reconnaissance qui lui revient. Son nom, il l'a bâti avec son talent, sa disponibilité et son acharnement. J'espère de tout coeur que son rêve en Nascar se réalisera pour notre plaisir à tous et son bénéfice personnel. L'Association des concessionnaires Dodge du Québec l'a reconnu. Souhaitons que Dodge et l'équipe Fitz Motorsports poursuivent le geste. D'ailleurs, Louis Butcher (Journal de Montréal ) et moi-même avons vraiment vanté auprès de lui les talents de Patrick comme coureur sur piste ovale. Il nous a paru étonné de nos convictions. Espérons qu'il fera ses devoirs. La série Busch y gagnerait un nouveau héros. Souhaitons-le-nous !
photo:Amyot Bachand
Gallerie de l'article