Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une collection de Pontiac Fiero détruite par les inondations au Michigan

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

L’état du Michigan n’en a pas assez du coronavirus, elle a été forcée de subir les foudres de mère Nature alors que des inondations sont venues compliquer les choses la semaine dernière.

Pour Tim Evans, le propriétaire d’un musée et d’une boutique consacrée à la Pontiac Fiero, c’est le travail d’une vie qui s’est retrouvé à l’eau après la rupture d’un barrage qui a inondé sa ville de Sanford.

Tim Evans a déclaré au site The Drive qu’il avait déplacé 12 voitures de son incroyable collection dès qu’il l’a pu vers un endroit de la rue qui n’avait pas été inondé dans le passé. Son garage n’avait jamais été submergé non plus et on lui a dit que le barrage du lac Wixom en amont ne se romprait jamais. Malheureusement, ce n’est pas ce qui s’est produit.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Des Pontiac Fiero endommagées
Des Pontiac Fiero endommagées

Dans les faits, deux barrages ont cédé sur la rivière Tittabawassee, ce qui a entraîné des niveaux d’inondation historiquement élevés en aval. Le barrage d’Edenville s’est d’abord effondré mardi, envoyant l’eau du lac Wixom s’écouler par-dessus le barrage de Sanford et dans le village de Sanford, en amont du barrage de la ville. Le barrage d’Edenville, qui a été construit en 1924, avait reçu une note insatisfaisante en 2018. Les deux barrages étaient en cours de vente à de nouveaux propriétaires.

Tim Evans a aussi confié au site The Drive que l’appel d’évacuation de la zone est survenu vers 6 h 30 du matin après l’effondrement du barrage retenant les eaux du lac Wixom. Beaucoup de ses voitures ont dû être laissées à la dérive, y compris plusieurs pièces de son musée qui avaient récemment été mises aux enchères. La vente de ces dernières a été annulée en raison de l’état dégradé des voitures.  

Pire, des débris transportés par la crue sont venus endommager l’édifice abritant son musée.

Tim Evans, avec une de ses Pontiac Fiero endommagées
Tim Evans, avec une de ses Pontiac Fiero endommagées

Les voitures que Tim Evans gardait à cet endroit étaient absolument magnifiques. Il y avait une édition « pace car » de 1984, une voiture de course IMSA, ainsi que de rares ensembles de carrosserie. L’une d’entre elles était d’un rare bleu, un coloris qui revenait une fois tous les 4400 modèles fabriqués.

En tout, il est estimé par le Michigan Fiero Club qu’environ 370 000 Fiero ont vu le jour entre 1984 et 1988.

En plus des voitures, l’atelier possédait de nombreuses pièces, dont un moteur Fiero Cosworth Pontiac Super Duty de 16 soupapes à DACT qui n’a été installé que sur un prototype, ainsi qu’un moteur 4-cylindres de 400 chevaux. En fait, l’atelier comptait des pièces susceptibles d’aider de nombreuses Fiero à survivre pendant longtemps. Aujourd’hui, rien n’est moins sûr.

Rues inondées de Sanford, au Michigan
Rues inondées de Sanford, au Michigan

Tim Evans ne sait pas trop ce qui va l’attendre lorsqu’il retournera à son atelier. La zone est toujours inondée et la semaine dernière on prévoyait que deux mètres additionnels pouvaient s’ajouter au niveau alors enregistré.

La bonne nouvelle, c’est qu’il a pu démarrer et déplacer certaines des voitures qui étaient garées dans la rue. Certaines seront assurément sauvées. Néanmoins, il s’agit d’un moment triste pour les amateurs du modèle, il va sans dire.

Des Pontiac Fieros détruites à Sanford
Des Pontiac Fieros détruites à Sanford
Une Pontiac Fiero enterrée sous des débris à Sanford
Une Pontiac Fiero enterrée sous des débris à Sanford