Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche Camp4 Canada 2015

Porsche Camp4 Canada 2015

Possiblement le meilleur moyen d'améliorer votre Porsche Par ,

Un nombre incroyable de systèmes électroniques sophistiqués se retrouvent dans les voitures sport d'aujourd'hui pour aider les conducteurs à garder le contrôle en tout temps, mais parfois, c'est bien aussi de pouvoir les désactiver. Il y a quelque chose d'excitant dans le fait de patiner et de déraper, surtout quand on s'en sert pour apprendre.

« Donne plus de gaz, Justin. N'oublie pas : tourne et relâche, tourne et relâche, tourne et relâche. »

Ce n'est pas une mauvaise vidéo d'exercice des années 1980, mais plutôt les conseils de Kees Nierop, instructeur de conduite au programme Camp4 de Porsche Canada, qui me supervisait pendant que j'essayais de négocier un parcours de slalom glacé avec une Porsche 911 Carrera 4S à transmission intégrale. 

En me rappelant d'utiliser l'accélérateur, j'ai pu mieux diriger la voiture dans les virages. C'est exact : avec de la précision, de la finesse et un bon synchronisme, on peut faire pivoter efficacement un bolide comme la 911. Trop de pression et un tête-à-queue s'ensuit; pas assez et la voiture se met à sous-virer.

Ce n'est pas facile, même frustrant parfois, mais cette leçon est essentielle quand on enseigne à des conducteurs à se servir de l'accélérateur pour contrôler les mouvements du véhicule, ses transferts de poids et ses angles. 

Nous avons répété l'exercice avec une Porsche 911 Carrera S à propulsion pour voir les différences lorsque les roues avant ne viennent pas en appui. Il faut ajuster le dosage de l'accélérateur, bien sûr, mais aussi être beaucoup plus rapide à tourner le volant pour conserver la maîtrise de la voiture.

Le programme Camp4 de Porsche Canada a été lancé il y a quelques années pour permettre aux gens d'apprendre les rudiments de la conduite de performance sur la neige et la glace. Plusieurs participants sont des propriétaires ou des amateurs de Porsche qui veulent exploiter davantage le potentiel de ces machines en toute saison. De nombreux exemplaires de différents modèles de Porsche 911 (moteur arrière) et Cayman (moteur central) sont utilisés et chaque groupe a son propre instructeur attitré pour les exercices comme ceux que je viens de vous décrire.

Un autre se déroule sur un grand cercle où l'on passe son temps à déraper sous les yeux de l'instructeur, qui fournit des conseils via un transmetteur radio. Certaines zones offrent plus d'adhérence et tendent à empêcher la voiture de déraper, alors que d'autres sont plus glissantes et menacent de nous envoyer en tête-à-queue. Il faut gérer simultanément l'accélérateur, la direction et la pédale de frein pour que la Porsche continue à avancer de biais. Avec des efforts, j'ai réussi à effectuer un tour complet en dérapant; Kees m'a félicité sincèrement et chaleureusement par la radio, ce qui m'a fendu le sourire jusqu'aux oreilles. 

Ce genre d'exercice nous force à regarder en avant, à anticiper, à faire un savant usage des commandes et à bien connaître la répartition du poids ainsi que le niveau d'adhérence de la voiture en tout temps. Oubliez les actions brutales comme on voit à l'émission Top Gear ou dans les films Rapides et dangereux : dans la vraie vie, tout est une question de délicatesse, de dosage et de contrôle.

Une fois que les participants ont maîtrisé le slalom et le grand cercle, ils accèdent à 2 pistes plus rapides et plus exigeantes avec des conditions d'adhérence changeantes. Normal, puisque leur niveau de confiance et d'habileté au volant augmente en même temps. La journée se termine avec une séance rapide sur la plus longue piste du site, alternant entre 911 et Cayman. Pas de repos : on passe directement d'une voiture à moteur arrière et à transmission intégrale à une voiture à moteur central et à propulsion. 

C'est justement la beauté du programme Camp4 de Porsche Canada : en appliquant les leçons apprises et en se servant du feedback quasi continu des instructeurs, on développe ce qu'il faut pour conduire n'importe quel véhicule à n'importe quel moment de l'année dans n'importe quelles conditions — pas juste des Porsche sur la glace. Les instructeurs découvrent rapidement nos forces et nos faiblesses, de sorte qu'ils peuvent adapter leur approche et leurs conseils pour permettre à chacun de s'améliorer à son rythme. 

On sort du Camp4 avec un gros bagage de connaissances, pas seulement le souvenir de s'être amusé en faisant déraper des Porsche. C'est peut-être le meilleur investissement que vous puissiez faire sur vous et votre voiture sport.