Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru y va d’un plaidoyer en faveur de la voiture

LorsqueFord a annoncé qu’elle était pour éliminer les voitures de sa gamme nord-américaine, la question qui s’est immédiatement posée était à savoir si d’autres constructeurs allaient emboîter le pas. Jusqu’à présent, ce n’est pas ce qui s’est produit, même si certains modèles semblent menacés à quelques adresses, notamment chez GM.

En fait, nous avons plutôt assisté au phénomène inverse alors que des constructeurs y sont allés d’un plaidoyer au profit de la voiture traditionnelle, malgré le fait qu’ils soient, eux aussi, témoins d’un changement marqué dans les habitudes des consommateurs.

Le mois dernier, c’était Volkswagen qui réitérait sa confiance envers l’automobile. Cette semaine, c’est Subaru qui y va d’une défense similaire.

La nouvelle est rapportée par le magazine Motor Trend qui s’est entretenu avec le directeur national des communications pour les produits de la marque aux États-Unis, Dominick Infante.

Ce dernier a mentionné que les prix de l’essence, à la hausse partout en Amérique du Nord, risquent de favoriser la voiture qui consomme moins qu’un VUS de catégorie équivalente. « Nous fabriquons toujours l’Impreza en versions berline et à hayon. Ces modèles obtiennent de meilleurs rendements à la pompe qu’un produit comme le Crosstrek, par exemple. »

Subaru Legacy 2018
Photo : Subaru
Subaru Legacy 2018

Les chiffres sont néanmoins alarmants quant aux ventes de voitures Subaru depuis le début de l’année. De janvier à avril, l’Impreza est en recul de 16.3 % par rapport à ses résultats de l’an dernier pour la même période. Dans le cas de la Legacy, la baisse est de 13,9 % au chapitre des ventes. Le duo WRX/STI est quant à lui en déficit de 8,2 % cependant que la BRZ affiche un rendement inférieur de 10,1 % en comparaison des quatre premiers mois de 2017.

En revanche, la popularité de l’utilitaire Crosstrek a bondi de 66,6 % au cours du même laps de temps. La Forester, dont les résultats sont retraits eux aussi, devrait reprendre du poil de la bête alors qu’une nouvelle génération du produit est attendue un peu plus tard en cours d’année.

Et c’est sans compter que Subaru s’apprête à commercialiser l’Ascent, un véhicule utilitaire sport offrant trois rangées de sièges. Ce dernier va concurrencer des joueurs comme le Honda Pilot, le Ford Explorer et le Toyota Highlander sur le marché.

Subaru WRX 2018
Photo : Subaru
Subaru WRX 2018

Dominick Infante a toutefois mentionné quelque chose d’intéressant au magazine Motor Trend lorsqu’il a affirmé que l’absence d’un produit comme l’Ascent faisait en sorte que plusieurs consommateurs se voyaient forcés de quitter la marque quand le portfolio de l’entreprise ne répondait plus à leurs besoins en matière d’espace. « C’est une porte ouverte qui permet aux gens d’aller voir ailleurs. L’Ascent va nous permettre de conserver la clientèle dans un produit Subaru. »

Et ce qu’il ne mentionne pas, c’est que les enfants des propriétaires de Subaru sont potentiellement de futurs consommateurs des propositions de la marque, notamment des voitures avancées par le groupe. Si leurs parents changent leur Outback pour un Honda Pilot, ils seront davantage portés à y aller pour une Honda Civic plutôt qu’une Impreza lorsqu’ils auront grandi et seront en âge d’acheter leur première voiture neuve. En les conservant à l’enseigne Subaru avec une famille complète de produits (incluant toutes les catégories de VUS), Subaru favorise indirectement la survie de sa propre gamme de voitures.

En terminant, si la petite firme japonaise ajoute sa voie à la plaidoirie pour l’avenir de l’auto, ce sont les consommateurs qui auront le dernier mot. Tant et aussi longtemps que ceux-ci opteront pour des VUS, l’automobile, telle qu’on la connaît, sera menacée.

En revanche, l’approche d’un seuil plancher en matière de ventes de voitures est à nos portes ; les choses se stabiliseront certainement par la suite. Et si les prix de l’essence continuent de grimper, croyez-nous, plusieurs retourneront vers la voiture qui se veut plus économique à l’achat et à l’usage que n’importe quel VUS (de taille et de motorisations similaires).

Subaru BRZ 2018
Photo : Subaru
Subaru BRZ 2018