Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Sweetie Girl Racing

Sweetie Girl Racing

Aider les femmes à s'assumer, en prenant le volant Par ,

CAYUGA, Ontario – Pour Anna He, présidente de Sweetie Girl Racing, en piste, tout le monde est sur un pied d’égalité.

Le monde automobile est souvent un terrain inconnu de la plupart des femmes. Les jours d’essais en piste comme aujourd’hui sont des événements habituellement dominés par la gent masculine. Sweetie Girl Racing veut changer cette perception. Une douzaine de femmes et moi nous apprêtons à vivre cette expérience.

Sweetie Girl Racing
Anna He, présidente de Sweetie Girl Racing. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)

Lancée en 1999 au Salon des voitures sport compactes Darknights Nationals, Sweetie Girl Racing est la première équipe de compétition et d’exposition canadienne composée uniquement de femmes. Quand Anna a pris les rênes de l'organisme en 2003, elle a vu que l’équipe, par le biais de cliniques automobiles et de cours de pilotage, pouvait aider les femmes à s'affranchir.

En regardant la classe bondée, on remarque que ce ne sont pas que les femmes qui participent aux cliniques, il y a en effet autant d’hommes.

Il y a beaucoup de jeunes et de nouveaux conducteurs motivés à apprendre des techniques sécuritaires qu'ils utiliseront tout au long de leur vie d’automobiliste. D’autres, surtout des gars, n’attendent qu’à prendre la piste pour malmener leur coupé ou leur hatchback modifié.

La «journée remplie d'adrénaline» promise par Anna He débute par un cours théorique mené par l’instructeur Gerry Low, un vétéran cumulant plus de 35 années d’expérience.

Nous voyons les concepts de base tels que le réglage du siège, la bonne position des mains sur le volant et l’importance de garder les yeux sur la route. Puis il nous explique les notions simples de physique qui régissent le mouvement d’un véhicule.

D’expérience, Low nous confie qu'il est plus facile d'enseigner aux femmes qu'aux hommes; ces derniers, derrière le volant, souffrent de fausse assurance.

En effet, plusieurs femmes arrivent avec un stylo et un calepin, et dans cet environnement confortable et rassurant, elles n'hésitent pas à poser des questions.

À l’extérieur chaque élève est jumelé avec un instructeur qui les guidera au fil des divers exercices tels que le freinage d’urgence, l’évitement d’obstacles et l’exécution d’un tracé de slalom. Dans cet environnement sécuritaire et supervisé, les participants utilisent leur propre véhicule, ce qui leur permet de découvrir comment il se comporte.

Pour réussir un slalom, les mains doivent être bien placées sur le volant et on appuie doucement sur l’accélérateur, la voiture est heureuse et équilibrée, donc plus facile à maîtriser. Le conducteur apprend également à regarder loin, pour avoir plus de temps à réagir quand une situation épineuse survient.

Sweetie Girl Racing
Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com