Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Top 10 des pilotes de drift que vous devez connaître

Top 10 des pilotes de drift que vous devez connaître

Par ,

L'art du drifting, ou dérapage contrôlé, a vu le jour au Japon vers la fin des années 1980 et a été popularisé tout au long de la décennie suivante. Dès lors, les courses de rues avaient la cote. Heureusement, des compétitions en circuit fermé ont été organisées peu de temps après. Le premier événement de drift a eu lieu en octobre 2000 au circuit Ebisu à Fukushima, au Japon. En 2001, le championnat japonais a été nommé D1 Grand Prix.

Le reste du monde avait les yeux rivés sur la scène asiatique. C'est ce qui a inspiré la création du championnat Formula Drift, aux États-Unis, en 2004. Cette organisation a traversé les frontières et Formula Drift Asia - qui regroupe l'Australie, la Malaisie et l'Indonésie - fut créée quelques années plus tard.

Le Eastern Europe Drifting Championship et le Drift European Championship, fondés respectivement en 2010 et 2011, constituent le plateau européen.

Le Canada n'est pas en reste et possède aussi son championnat. À la suite de la démonstration au Molson Indy de Montréal sur le circuit Gilles-Villeneuve en 2005, l'association Drift Mania Canadian Championship (DMCC) devient nationale l'année suivante, en 2006.

Que ce soit au volant d'une Nissan 240SX, Mazda RX-7, Toyota Corolla ou Scion FRS, plusieurs pilotes ont su se démarquer au fil des années.

Voici le Top 10 des pilotes de Drift ayant marqué l'histoire. Plusieurs sont encore actifs et certains sont devenus des légendes.

1 - Keiichi Tsuchiya
Keiichi Tsuchiya
Photo: Wikipedia

Connu comme étant le « Drift King », ce Japonais a joué un grand rôle dans la popularisation de la discipline. Ce pionnier a inspiré un nombre impressionnant de pilotes. En plus de son apparition dans le film The Fast and the Furious : Tokyo Drift, il n'est pas surprenant de le voir agir à titre de cascadeur et coordonnateur de cascades pour diverses productions.