Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Trophée Andros: Jacques Villeneuve sera présent à Isola 2000

Trophée Andros: Jacques Villeneuve sera présent à Isola 2000

Par ,

En dépit de la lourdeur et du climat de suspicion qui pèsent dans le paddock du Trophée Andros cette saison, le Québécois Jacques Villeneuve sera bien au volant de la Skoda Fabia No. 4B ce week-end à l'occasion de la quatrième étape tenue à Isola 2000/Alpes Maritimes.

Après la dernière course à l'Alpe d'Huez et des soupçons de tricherie de Skoda de la part des rivaux, Villeneuve avait déclaré que l'ambiance qui régnait dans le paddock lui rappelait les mauvais côtés de la Formule 1.

Auto123.com a contacté Villeneuve jeudi pour en savoir plus.

Jacques Villeneuve Trophee Andros Skoda
Jacques Villeneuve (Photo: Bernard Bakalian)

« Je suis bel et bien en route pour Isola 2000. Je serai au volant de la Skoda comme prévu. Je n'ai pas critiqué la situation ; j'ai simplement dit que l'atmosphère était un peu lourde », nous a-t-il affirmé.

« Je suis inscrit au Trophée Andros, et j'adore piloter sur la glace. Durant l'hiver, je suis basé ici en Europe et toute mon attention est portée sur l'Andros. Si je vais aider Oliver (Panis) ? S'il est devant, oui, je vais l'aider au championnat. Mais si j'ai une carte à jouer, je vais la jouer. Je progresse à chaque course. Mais cela dépendra des circonstances. On verra », a-t-il expliqué.

Jacques Villeneuve Trophee Andros Skoda
Jacques Villeneuve (Photo: Bernard Bakalian)

L'ancien champion du monde de Formule 1 avoue que les conditions atmosphériques ont été difficiles cette saison.

« En fait, les conditions ont été super mauvaises depuis le début de la saison, ajoute-t-il. Il y avait très peu de glace sur le tracés. C'était surtout de la neige tapée et on se retrouvait vite sur l'asphalte. Ça devrait être mieux à Isola 2000. Les organisateurs ont effectué des essais juste avant le jour de l'An et il y avait de la glace. Il y a beaucoup de neige ici en Europe, mais il ne fait pas froid. Il y a 1,50m de neige chez moi en Suisse ! » de terminer le Québécois.