Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une course du Championnat du monde d'endurance à Montréal en 2017 ?

Une course du Championnat du monde d'endurance à Montréal en 2017 ?

Par ,

Dans un communiqué de presse officiel publié vendredi, l’Automobile club de l’ouest et l’organisateur du Championnat du monde d’endurance, confirment être en discussions pour tenir une course à Montréal au Canada.

Interrogé hier par Auto123.com au sujet de la possibilité de tenir à nouveau une deuxième course chaque année sur le circuit Gilles-Villeneuve, François Dumontier, président et chef de la direction Groupe de course Octane inc., a répondu ce qui suit :

« L’entente que nous avons avec le parc Jean-Drapeau nous permet toujours d’organiser une deuxième course chaque année. Toutefois, considérant les importants travaux qui devront être effectués sur le circuit pour 2017, il n’est pas réaliste de discuter pour tenir une seconde course. La piste sera impraticable. Il vaut nettement mieux d’attendre de disposer des nouvelles installations avant de discuter. D’autant en 2017, la ville de Montréal va célébrer le 375e anniversaire de sa fondation. Le moment serait bien choisi pour ravoir une deuxième course… », a-t-il dit.

Le Championnat du monde d’endurance a publié son calendrier 2015 vendredi matin au Japon, et souligne « qu’une épreuve à Montréal est toujours en négociation pour 2017 ».

Présent à Fuji au Japon, Gérard Neveu, président du FIA WEC, a déclaré à nos confrères du site Endurance-info « Montréal est un peu dans la même situation que Sao Paulo avec un lifting des installations. Pourquoi ne pas y aller en 2017 ? »

Le WEC met en vedette les voitures fermées qui disputent, entre autres, les 24 Heures du Mans. Il s’agit, en classe LMP1, des Audi R18 etron quattro, des Toyota TS040, des Porsche 919 et de la future Nissan.

En 1990, une manche d’un championnat similaire avait été tenue sur le circuit Gilles-Villeneuve à Montréal.

Il s’agissait du Player’s Mondial, course du World Sport Prototypes Endurance Championship qui s’était mal terminée quand une plaque d’égout s’était soulevée au passage d'un bolide et avait percuté la Porsche 962C de Jesus Pareja qui s'en est heureusement sorti indemne.