Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une filiale de Sun Country Highway s'implante au Québec

Une filiale de Sun Country Highway s'implante au Québec

Par ,

L’entreprise saskatchewanaise Sun Country Highway, connue pour avoir installé des bornes de recharge publiques d’un bout à l’autre de la Transcanadienne, a élu domicile au Québec. Les bureaux de la filiale, baptisée Eco Route Québec, se trouvent en Mauricie, à Shawinigan plus précisément, qui bénéficie d’une position géographique enviable près des grands axes routiers.

Le choix de cette ville mauricienne ne s’est pas fait par hasard : en effet, quoi de plus logique que d’implanter une entreprise vouée au développement du transport durable dans une région qui a assisté à la naissance de l’industrie hydroélectrique québécoise en 1897?

En plus des bornes de recharge, Éco Route Québec veut également distribuer des véhicules électriques modifiés par Via Motors/VTRUX, laquelle a reçu l’aval de GM pour installer des motorisations hybrides à autonomie prolongée sur des Chevrolet Silverado et Suburban ainsi que sur des GMC Savana.

Sun Country Highway
Photo: Sun Country Highway

Ken Rathwell, président de Sun Country Highway, a affirmé que «Shawinigan était le cœur du développement hydroélectrique. Il y a un riche passé ici. Nous voulons faire revivre cette industrie avec une nouvelle technologie. Cela pourrait permettre au Québec de devenir un leader mondial d'ici une décennie ».

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, est heureux de voir l’entreprise s’implanter dans la région. Il ajoute que la Ville désire acquérir un camion électrique pour son service des travaux publics. «Nous pourrions avoir éventuellement une flotte entièrement électrique et pourquoi ne pas aller plus loin en amenant ici des occasions de construction.»

Tout comme les bornes de Sun Country Highway, celles de sa filiale québécoise offrent des recharges gratuites pour les usagers. Une association avec différents partenaires permet d’offrir gracieusement les recharges et d’attirer une nouvelle clientèle possédant des véhicules électriques (VÉ).

Cette façon de faire la distingue de son concurrent, le Circuit électrique, qui requiert un abonnement pour profiter des bornes du réseau. « Nous voulons démocratiser le véhicule électrique», selon Stéphane Daoust, directeur régional pour le Québec.

L'entreprise veut implanter des bornes près des dépanneurs, des hôtels ou des restaurants, afin que les propriétaires de VÉ puissent trouver aisément un endroit pour recharger leur voiture. En augmentant ainsi l’accessibilité au réseau de bornes de recharge, Éco Route Québec espère convaincre de plus en plus de gens de troquer leur véhicule conventionnel par un doté de la technologie hybride ou électrique.

Les bornes d’Éco Route Québec, développées avec différents partenaires, offrent des recharges plus rapides. À titre d’exemple, les chargeurs, d’une puissance de 25 à 100 ampères, permettent de recharger une Chevrolet Volt en 3 h 30, contre 9 heures pour une borne conventionnelle.

L’arrivée de nouveaux joueurs dans le domaine du transport durable permettra non seulement de mieux faire connaître les VÉ et autres hybrides, mais aussi d’étendre le réseau de bornes de recharge, tous constructeurs confondus, et ainsi rendre cette technologie plus accessible, peu importe l’endroit où on se trouve.